Aufait Maroc

GB : deux nouvelles arrestations dans l’affaire des messageries piratées

GB: deux nouvelles arrestations dans l’affaire des messageries piratées
Dernière mise à jour le 06/04/2011 à 17:22

La police britannique a annoncé mardi deux nouvelles arrestations dans le cadre de l’enquête sur le retentissant scandale du piratage de messageries téléphoniques de personnalités par le tabloïde britannique News of the World (NoW), dont un de ses ex-rédacteurs en chef.

« Deux hommes de 42 et 50 ans ont été placés en état d’arrestation après s’être présentés à des commissariats dans le sud-ouest de Londres », a indiqué Scotland Yard dans un communiqué.

« Soupçonnés d’avoir comploté en vue d’intercepter des communications et des messages téléphoniques », ils ont été interrogés par les enquêteurs, avant d’être libérés sous caution en fin de journée, dans l’attente d’une nouvelle comparution en septembre.

La police n’a pas précisé leur nom, mais l’un des deux hommes a été identifié comme étant Ian Edmondson, 42 ans.

Son avocat a en effet confirmé l’interpellation de l’ex-rédacteur en chef adjoint du journal, licencié en janvier après avoir été soupçonné d’avoir pris part à ces écoutes clandestines dont auraient été victimes des milliers de personnalités.

Selon les médias britanniques, la deuxième personne interpellée serait Neville Thurbeck, 50 ans, reporter en chef au NoW.

Dans un communiqué, News International, qui édite le tabloïde, a assuré qu’il « ne tolèrerait aucun acte répréhensible au sein du journal ».

Le scandale du piratage des messageries téléphoniques a éclaté en novembre 2005. News of the World, premier tabloïde dominical britannique détenu par le magnat australo-américain Rupert Murdoch, est accusé d’avoir intercepté des messages destinés à des membres de la famille royale, des responsables politiques et des stars, dont l’actrice britannique Sienna Miller.

Cette affaire a déjà contraint à la démission, en janvier, le directeur de la communication du Premier ministre britannique David Cameron. Andy Coulson était rédacteur en chef du tabloïde à l’époque des faits.

Le scandale a également entraîné l’emprisonnement en 2007 de l’ancien responsable du journal chargé de la couverture des activités de la famille royale.

Le tabloïde, qui tire à 2,7 millions d’exemplaires, a assuré maintes fois que ces écoutes représentaient des cas isolés, mais d’anciens employés ont affirmé qu’il s’agissait au contraire d’une pratique largement répandue.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×