Aufait Maroc

L’afflux de capitaux vers les pays émergents asiatiques, un « sujet d’inquiétude majeur » (FMI)

L’afflux de capitaux vers les pays émergents asiatiques, un « sujet d’inquiétude majeur » (FMI)
Dernière mise à jour le 28/04/2011 à 10:11

L’afflux de capitaux vers les économies des pays émergents asiatiques restait « un sujet d’inquiétude majeur » pour les gouvernements de la région, qui doivent en outre combattre les poussées inflationnistes, a constaté jeudi le Fonds monétaire international (FMI).

Ces flux de capitaux sont « extraordinairement importants » dans certains pays, dont la Chine, l’Indonésie et les Philippines, a souligné le FMI dans son dernier rapport sur les perspectives économiques pour la région Asie/Pacifique.

Selon lui, la croissance moyenne des pays de la région devrait atteindre 7 pc en 2011 et en 2012, servant ainsi de moteur au reste du monde.

Plusieurs pays -dont la Corée du Sud, l’Indonésie et l’Inde- ont d’ores et déjà pris des mesures pour freiner l’afflux massif et soudain des capitaux d’investisseurs à la recherche de rendements supérieurs à ceux offerts par l’Europe ou les Etats-Unis. Cet afflux est souvent appelé « hot money ».

Les capitaux devraient continuer à arriver en Asie en 2011 et 2012, attirés par les perspectives de forte croissance et alimentés par l’abondance des liquidités », note le FMI.

Ces flux restent « un sujet d’inquiétude majeur pour les dirigeants politiques », ajoute-t-il.

L’inflation reste elle aussi un sujet d’inquiétude, avec des signes de « surchauffe » dans la région, sur fond de hausse des prix de l’alimentation et de l’énergie, a déclaré Anoop Singh, directeur du département Asie/Pacifique au FMI, lors d’une conférence de presse à Hong Kong jeudi.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda