Aufait Maroc

USA : 7,5 millions d’utilisateurs de Facebook ont moins de 13 ans

USA: 7,5 millions d’utilisateurs de Facebook ont moins de 13 ans
Dernière mise à jour le 10/05/2011 à 20:02

Sur les 20 millions de mineurs qui sont inscrits sur Facebook aux Etats-Unis, 7,5 millions ont moins de 13 ans, dont un million ont été intimidés, harcelés ou menacés par l’intermédiaire du réseau social, révèle une étude parue mardi.

L’an passé, aux Etats-Unis, plus de cinq millions d’utilisateurs de Facebook avaient dix ans ou moins. Ils ont le plus souvent été autorisés à se servir du réseau social sans être surveillés par leurs parents, les exposant à des menaces allant de la simple malveillance au harcèlement sexuel, selon une étude du groupe de défense des consommateurs Consumer reports.

Facebook demande à ses utilisateurs d’être âgés d’au moins 13 ans pour pouvoir s’inscrire mais beaucoup d’enfants, avec la complicité ou non de leurs parents, entrent une fausse date de naissances pour pouvoir adhérer au réseau.

Les parents des enfants qui ont dix ans ou moins « semblent ne pas s’inquiéter du tout » de la façon dont leur progéniture utilise le site, peut-être parce qu’ils pensent qu’un très jeune enfant est moins exposé à des menaces sur internet qu’un adolescent, indique l’étude.

Mais même si un enfant de 10 ans est sans doute peu enclin à télécharger un film pour adultes, il « a besoin d’une protection face aux risques que draine internet, comme les invitations envoyées par des adultes qui lui sont étrangers », note l’étude.

Plus de cinq millions de foyers américains ont été exposés l’année passée à des menaces sur Facebook comme des virus informatiques, des vols d’identité, du harcèlement, précise l’étude qui a été menée auprès de 2.089 foyers américains.

Le groupe de consommateurs conseille aux parents de fermer le compte de leurs enfants pré-adolescents et de surveiller les comptes de leurs enfants adolescents en étant leurs « amis » ou en gardant un oeil sur leurs activités.

Il demande aussi à Facebook de renforcer sa surveillance pour réduire le nombre d’enfants inscrits sur le réseau social.

Une autre étude publiée en avril par le centre de recherche CyLab cybersecurity de l’université Carnegie Mellon montre que les vols d’identité sur internet sont 51 fois plus fréquents chez les enfants que chez les adultes.

Le porte-parole de Facebook, Andrew Noyes, a indiqué dans un communiqué envoyé mardi à l’AFP que le réseau social « encourage le dialogue entre les parents/éducateurs et les enfants à propos de leur utilisation d’internet ».

« De la même façon que les parents apprennent toujours à leurs enfants à traverser la rue en toute sécurité, ils devraient leur apprendre à se servir d’internet sans danger » ajoute-t-il en soulignant la difficulté de faire respecter la limite d’âge prévue par Facebook au moment de l’inscription.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

[newsletter_signup_form id=0]

×