Aufait Maroc

Liban-Syrie : L’armée se déploie après des heurts meurtriers à Tripoli

Liban-Syrie : L’armée se déploie après des heurts meurtriers à Tripoli
Dernière mise à jour le 18/06/2011 à 21:44

La contestation et la répression qui font rage en Syrie depuis trois mois ont fini par atteindre le Liban où des affrontements à l’arme automatique, aux roquettes et aux grenades ont opposé depuis vendredi partisans et adversaires du président syrien Bachar al Assad, obligeant l’armée libanaise à intervenir à Tripoli, dans le nord du Liban.

Les bilans varient: il y aurait eu entre quatre et sept morts dont un adolescent de 14 ans et un soldat libanais.

Les combats de vendredi ont opposé des sunnites adversaires de Bachar al Assad et des alaouites, une minorité issue du chiisme, au pouvoir à Damas. Ces affrontements sont intervenus quatre jours seulement après la formation du nouveau gouvernement libanais sous la houlette du Premier ministre Najib Mikati, originaire de Tripoli, un cabinet dominé par les groupes pro-syriens, notamment le Hezbollah et ses alliés.

Ces dernières années, Tripoli a été le théâtre de heurts entre les partisans sunnites de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, aujourd’hui dans l’opposition, et ceux alaouites -comme Bachar Al Assad-, fidèles au camp mené par le Hezbollah chiite, désormais majoritaire au gouvernement avec ses alliés. Il faut rappeler que c’est par Hezbollah interposé notamment, que la Syrie assoit sa tutelle sur le Liban.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda