Aufait Maroc

Japon : deux nouveaux ministres chargés de la reconstruction et de Fukushima

Japon: deux nouveaux ministres chargés de la reconstruction et de Fukushima
Dernière mise à jour le 27/06/2011 à 13:32

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a remanié lundi son gouvernement en créant deux nouveaux ministères chargés de la reconstruction dans le nord-est du pays et de la crise à la centrale nucléaire de Fukushima.

Ryu Matsumoto, 60 ans, qui était jusqu’ici ministre de l’Environnement, a été nommé ministre chargé de la reconstruction dans le Tohoku (nord-est) dévasté par un séisme et un tsunami le 11 mars qui ont fait près de 23.000 morts et disparus.

M. Kan a également promu son conseiller spécial Goshi Hosono, 39 ans, au poste de ministre en charge de la crise nucléaire à la centrale Fukushima Daiichi, gravement endommagée par une vague de 14 mètres de haut.

L’interruption des circuits de refroidissement a provoqué la fusion partielle du combustible nucléaire de quatre réacteurs sur six et provoqué la plus grave crise nucléaire depuis la catastrophe de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Le ministre de la Justice Satsuki Eda a été chargé de suivre les questions de l’environnement.

La ministre déléguée à la Réforme administrative, Mme Renho (un seul nom), seule femme du gouvernement nippon, perd son portefeuille et devient conseillère spéciale du Premier ministre. La loi limite en effet à 17 le nombre de ministres.

C’est le secrétaire général et porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, qui hérite de ses fonctions.

M. Kan, 64 ans, dont la cote de popularité est au plus bas, est soumis à d’intenses pressions de l’opposition et d’une partie de son camp pour démissionner.

Lors d’une conférence de presse lundi soir, il a annoncé qu’il pourrait quitter le pouvoir après l’adoption d’une rallonge budgétaire destinée à la reconstruction, d’une loi autorisant l’émission de bons du Trésor et enfin d’un projet de loi sur les énergies renouvelables.

Son départ pourrait intervenir avant la fin de la session parlementaire qui a été prolongée exceptionnellement jusqu’à la fin août.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×