Aufait Maroc

Tétouan : clôture de la 4ème édition du Festival « Voix de femmes »

Tétouan: clôture de la 4ème édition du Festival « Voix de femmes »
Dernière mise à jour le 10/07/2011 à 13:57

Le rideau est tombé dans la nuit de samedi à dimanche sur la 4ème édition du Festival « Voix de femmes » de Tétouan.

La séance de clôture de cette manifestation culturelle, organisée sous le signe « l’art et la culture pour la promotion du développement durable », a été agrémentée de concerts de quatre artistes méditerranéennes: Chahra-z, Dealeuz de Rim, Nancy Ajram et la grande chanteuse espagnole Nina Pastori qui ont enflammé les scènes du Festival.

La diva libanaise a enchanté le public de la Place Almatar, venu nombreux savourer les plus belles interprétations de la chanteuse telles « Akhsmak Ah », « Bitfakar fi eih » et  » Ya salam », en chantant en ch¿ur et avec une complicité remarquable la quasi-totalité de ces titres.

Les Aficionados du Flamenco ont été, quant à eux, au rendez-vous avec la senora espagnole Nina Pastori qui a ravi ses spectateurs avec des morceaux puisé d’un répertoire aussi bien riche que diversifié.

Nina Pastori avait intégré le monde du chant dés son jeune âge, en emboîtant le pas à sa mère et à sa grand-mère qui lui avaient appris les subtilités du Flamenco.

La Place Moulay El Mehdi a, de son côté, accueilli à bras ouverts la chanteuse néerlandaise d’origine marocaine, Chahra-z qui a pu s’offrir une place parmi les grands noms et ce, grâce à sa voix angélique et son talent de haut vol.

Artiste à plein temps, Chahra-z écrit, produit et interprète ses propres chansons, dont l’écho se fait entendre dans les quatre coins du monde.

L’assistance a également eu l’occasion d’admirer les talents d’une autre artiste marocaine, Dealeuz de Rim, qui a vécu en Malaisie où elle avait découvert le hip-hop asiatique avant de regagner sa patrie et se lancer dans une nouvelle aventure le « rap marocain ».

Pendant trois jours, Tétouan a célébré la créativité féminine à travers un programme varié allant de concerts artistiques aux expositions artistiques et artisanales en passant par un défilé de mode traditionnelle, une course avec Nezha Bidouane et un hommage à plusieurs femmes ayant marqué de leur sceau le champ du savoir et des connaissances.

A l’instar des éditions précédentes, un marché « Au fil du temps » a été organisé dans l’objectif d’exposer des produits de l’artisanat avec la participation de 30 coopératives féminines représentant l’ensemble des régions du Royaume, ainsi qu’une compagne « Santé pour tous » au profit des femmes et enfants des quartiers défavorisés de la ville.

Cette édition a été, également, distinguée par la participation de certaines grandes artistes marocaines et étrangères, dont Najwa Karam, lauréate du trophée « Rabab d’Or » de cette année, ainsi que la chanteuse belge Natacha Atlas, la Marocaine Amina Alaoui, chanteuse de musique andalouse et la Portugaise Katia Guerreiro, chanteuse de fado.

La chanson marocaine a été représentée par plusieurs noms artistiques de renom, dont Hayat Al Idrissi, Souha (de son vrai nom Souhaila), Tendresse et Hasna Zalagh qui ont fasciné le public tétouanais.

A l’issue de cette manifestation, la présidente de l’Association « Voix de femmes », Mme. Karima Benyaïch, a souligné que ce Festival vise à promouvoir l’image de la région comme destination touristique, à encourager le dialogue interculturel et à jeter la lumière sur les acquis réalisés par les femmes tétouanaises au fil du temps.

La 4ème édition du Festival « Voix de femmes » a été organisée, du 7 au 9 juillet à Tétouan, à l’initiative de l’Association « Voix de femmes ».

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×