Aufait Maroc

Au « Space Camp » de l’Alabama, de jeunes marocains suscitent la curiosité des médias

Au « Space Camp » de l’Alabama, de jeunes marocains suscitent la curiosité des médias
Dernière mise à jour le 16/07/2011 à 9:38

Jeunes et brillants, Intelligents et attachants, les douze lycéens marocains qui ont participé cette semaine au « Summer Space Camp » en Alabama (sud des Etats-Unis), ont été les coqueluches de ce programme organisé chaque année par le Centre américain de l’espace et des fusées de Huntsville, suscitant ainsi l’admiration des responsables et la curiosité des médias locaux.

Informée de la présence des astronautes en herbe marocains au « US Space and Rocket Center », l’antenne locale de la chaîne de télévision ABC, « Waay31″, a dépêché sur place une équipe de ses reporters pour réaliser un reportage sur la participation des jeunes marocains à ce programme de renommée mondiale, qui attire chaque été des centaines de jeunes férus de sciences et d’exploration spatiale.

« C’est extraordinaire d’observer ces jeunes marocains en train d’évoluer au Space Camp et de prendre conscience des potentiels et des capacités dont ils regorgent », lance avec admiration Tim D. Hall, l’un des responsables du Centre américain de l’espace et des fusées, qui abrite la plus grande collection au monde d’engins spatiaux et de simulateurs de vols en espace.

« Voir un lycéen marocain à peine âgé d’une quinzaine d’années engager des discussions et des réflexions en anglais sur les sciences et les technologies de l’espace est quelque chose de très prometteur », poursuit-il.

En effet, les douze lycéens marocains (huit filles et quatre garçons), sélectionnés sur un total de 280 candidats (âgés entre 15 et 17 ans) à travers tout le Maroc, ont tout au long de la semaine attiré l’attention de leurs encadrants et responsables du Centre par leur assiduité et la rapidité par laquelle ils se sont fondus dans le moule de leurs groupes et adaptés à cet environnement scientifique pour le moins impressionnant.

Pour elle, il ne s’agit pas seulement de l’expérience acquise dans le cadre de ce programme, mais aussi des contacts et des amitiés nouées entre les différents participants venus des quatre coins des Etats-Unis et de 74 pays à travers le monde.

« Aujourd’hui, grâce à internet et aux médias sociaux, ces amitiés et contacts vont durer, et, qui sait, permettront un jour à ces jeunes étudiants de coopérer sur des projets scientifiques de grande envergure », explique la présidente de l’US Space and Rocket Center.

96 pc des participants au programme du « Space Camp » en sortent avec davantage d’intérêt pour les sciences et les technologies, alors que 72 pc d’entre-eux optent pour des classes ou des filières scientifiques et techniques.

« Depuis le lancement de ce programme en 1982, nous avons eu des dizaines et des dizaines de success stories. Certains anciens du Space Camp sont devenus des astronautes de la NASA, d’autres des scientifiques ou des pilotes de l’armée de l’air », fait remarquer Mme Edwards Barnhart.

Les douze lycéens marocains participant à l’édition 2011 du « Summer Space Camp » en Alabama représentent les villes de Berkane, Casablanca, El Jadida, Guelmim, Kenitra, Marrakech, Oujda, Rabat et Taroudant.

Deux autres Marocains prennent part également cette année au programme des enseignants-chaperons du Space Camp. Il s’agit d’un jeune enseignant en informatique de Marrakech, et d’une étudiante universitaire en gestion de l’eau et de l’environnement de Mohammedia et volontaire active dans le domaine de la sensibilisation au respect de l’environnement.

A lire aussi...