Aufait Maroc

Sénégal : un rappeur, leader d’un mouvement opposé au président Wade, retenu par la police

Sénégal: un rappeur, leader d’un mouvement opposé au président Wade, retenu par la police
Dernière mise à jour le 26/07/2011 à 11:13

Un chanteur de rap, responsable du mouvement « Y’en a marre » opposé à la candidature du président sénégalais Abdoulaye Wade à sa succession en 2012, était retenu mardi par la police à Dakar qui l’interroge depuis lundi soir pour un motif inconnu, selon ses proches.

Le rappeur Thiat, de son vrai nom Cyrill Touré, avait reçu peu avant 17H00 (locales et GMT) une convocation à se rendre à la Division des investigations criminelles (DIC, police judiciaire) pour un motif non communiqué, ont indiqué à l’AFP des responsables de « Y en a marre » qu’il a co-fondé.

Il est arrivé lundi vers 17H30 dans les locaux de la DIC, d’où il a été conduit mardi vers 01H00 au commissariat central de Dakar et « il continue d’être entendu là-bas. On ne nous a pas notifié de placement en garde à vue », a affirmé mardi matin Fadel Barro, coordonnateur du mouvement.

« On nous a dit qu’il doit retourner » mardi matin « à la DIC, et que son audition continue. On ne sait toujours pas pourquoi il a été convoqué », a ajouté M. Barro.

Plusieurs médias locaux ont évoqué son placement en garde à vue, qui n’a cependant pas pu être confirmé de source judiciaire.

D’après ces médias, le rappeur, célèbre au Sénégal, a été convoqué pour des propos tenus samedi à Dakar sur l’âge du président (85 ans), lors d’un meeting d’opposants à la candidature de M. Wade à la présidentielle de 2012, dont le premier tour est prévu le 26 février.

Créé en janvier par des rappeurs pour exprimer « le ras-le-bol » au Sénégal, « Y en a marre » a bousculé partis et syndicats en s’affirmant comme un levier dans le combat contre un nouveau mandat de M. Wade.

Abdoulaye Wade a été élu président une première fois en 2000 pour sept ans, puis réélu en 2007 pour cinq ans suite à une modification de la Constitution instituant un quinquennat renouvelable une fois. Il a affirmé maintenir sa candidature, en se disant confiant de l’emporter au premier tour.

A lire aussi...