Aufait Maroc

Espagne : les radios opposées au paiement de droits de retransmission du foot

Espagne: les radios opposées au paiement de droits de retransmission du foot
Dernière mise à jour le 28/08/2011 à 19:02

Les principales radios espagnoles ont observé dimanche soir une minute de silence pour protester contre le paiement de droits de retransmission réclamé cette année par la Ligue de football professionnel, a constaté un journaliste de l’AFP.

Cette minute de silence, observée à 20H00 (18H00 GMT), coïncidait avec le début du match de 2e journée de championnat opposant Saragosse au Real Madrid.

L’objectif est « de protester contre les droits de retransmission que nous demande cette année la Ligue », a expliqué à l’AFP, Jorge Hevia, producteur de l’émission de multiplexe de football « Tiempo de juego » (Temps de jeu, ndlr) sur la COPE.

Les sommes demandées aux radios sont de l’ordre de 2 à 3 millions d’euros pour une saison, selon les services concédés aux émetteurs (simple retransmission, interview en zone mixte, interview exclusive).

« Face à cette nouvelle exigence de la Ligue, toutes les radios ont la même position: refuser de payer ces droits. Aujourd’hui (dimanche), l’Association espagnole de radiodiffusion commerciale qui réunit les principaux émetteurs du pays a donc lancé cette initiative de la minute de silence », a ajouté Hevia.

Samedi, jour de reprise de la Liga, les journalistes radio qui s’étaient déplacés pour assurer la couverture des matches se sont pour la plupart vus refuser l’accès aux stades.

« Après avoir constaté que les journalistes ne possédaient pas l’autorisation exigée par la Ligue, les employés des différents clubs leur ont refusé l’accès au stade. Selon les radios, la couverture s’est alors déroulée de diverses manières: par téléphone depuis les tribunes pour quelques-uns, en direct du studio radio via la télé pour la plupart », a expliqué le producteur de la COPE.

Dans l’histoire du championnat, c’est la première fois que la Ligue demande ainsi à des radios de payer un forfait.

« Il y a 12 ans, l’ancien président de l’Atletico (Madrid), Jesus Gil, l’avait déjà tenté, mais c’était juste à l’échelle de l’Atletico, pas de tous les clubs comme maintenant », selon Hevia.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×