Aufait Maroc

L1 : Lyon aborde « une série importante comme celle du mois d’août », selon Rémi Garde

L1: Lyon aborde « une série importante comme celle du mois d’août », selon Rémi Garde
Dernière mise à jour le 08/09/2011 à 17:10

Après la trêve internationale, Lyon va aborder, sans Lisandro, blessé, « une série de sept matches en 23 jours, importante comme celle du mois d’août l’a été », a commenté jeudi l’entraîneur Rémi Garde en conférence de presse.

Q: Lyon jouera-t-il à Dijon samedi en pensant déjà à Amsterdam et au match contre l’Ajax quatre jours plus tard?

R: « Oui et non. Nous abordons une série pour laquelle nous pensons à l’Ajax mais aussi à ceux qui suivent. Il y a une série de sept matches en 23 jours qui nous attend, importante comme celle du mois d’août l’a été. Nous verrons au fur et à mesure en fonction des gens qui pourront rejoindre le groupe. Il est difficile de faire trop de projections. Il y a dans la globalité des points particuliers qui lient les deux matches ».

Q : La manière d’aborder le déplacement à Dijon est-elle différente de celle du voyage à Brest avant d’aller à Kazan?

R: « Oui. C’est différent car j’ai des joueurs qui n’ont pas joué depuis dix jours et d’autres qui ont disputé deux rencontres internationales. Individuellement, il peut y avoir des réflexions liant les deux matches et d’autres pour lesquelles il n’y a pas de lien ».

Q: Que vous inspire cette équipe de Dijon qui reste sur une bonne série?

R: « Elle est sur une bonne dynamique. On sent beaucoup de fraîcheur et d’enthousiasme. C’est la première montée en L1 pour ce club. Pour les Dijonnais, accueillir l’OL, je pense que c’est une fête. Nous allons affronter une équipe qui a gardé les qualités qui ont permis l’accession. Elle a sans doute ajouté l’enthousiasme et elle a recruté quelques joueurs s’intégrant bien. Cela fait un cocktail ».

Q: Après une coupure internationale, comment aborder cette rencontre?

R: « Les matches suivant les périodes internationales sont effectivement difficiles. Il faut avant tout recentrer les joueurs sur un objectif-club et le championnat. Nous avons déjà affronté un promu et nous n’avions pas obtenu un bon résultat malgré un bon match. Nous sommes prévenus, et il y a beaucoup de raisons de penser que nous serons tout de suite dans le dur de la Ligue, 1 mais j’ai confiance dans l’investissement des joueurs ».

Q: Comment faire sans Lisandro ?

R: « En faisant confiance à ceux qui depuis le début travaillent bien, sont dans le groupe et le projet de l’équipe. Evidemment, je ne vais pas me réjouir de son absence ou de celle d’un autre. Il est absent. Ceux qui auront la chance de jouer auront l’occasion de se montrer. Souvent, les joueurs réclament du temps de jeu. Il y en aura au moins un, ou plusieurs, qui aura l’occasion de le remplacer ».

Q: Est-ce que ce match peut être l’occasion de changer de système de jeu?

R: « Ca peut. Il y a plein d’options dans l’effectif, aussi en prévision du match qui suivra (à Amsterdam). J’ai vu certaines choses et le niveau de forme des joueurs. Je ne peux donner la composition de l’équipe dès aujourd’hui. La question se pose. Nous verrons vendredi, ou même samedi ».

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×