Aufait Maroc

Ligue des champions : Manchester City et United en enfer, Lyon miraculé

Ligue des champions : Manchester City et United en enfer, Lyon miraculé
Dernière mise à jour le 08/12/2011 à 9:16

Malgré la victoire pour City et après une défaite humiliante à Bâle pour United, les deux Manchester se retrouvent éliminés de la Ligue des champions, mercredi, après la 6è journée qui a vu un miracle se réaliser à Zagreb puisque Lyon s’est qualifié pour les 8è de finale grâce à son carton (7-1).

Face à un Bayern déjà qualifié et assuré de finir premier du groupe A, Manchester City a fait son travail (2-0) en accélérant juste avant et juste après la pause par Silva (36è) et Touré (52è).

Mais comme dans l’autre match, Naples, qui partait avec un point d’avance au coup d’envoi (8 contre 7), a fini par se réveiller après l’heure de jeu à Villarreal (2-0), les Italiens conservent leur avance sur City. En ouvrant la marque en Espagne, Inler confirme la belle soirée du football suisse au détriment des Anglais.

United éliminé par la 3ème fois

Dans le groupe B, ne pouvant faire mieux qu’un nul (0-0), Lille et Trabzonspor se retrouvent tous deux éliminés. Les Dogues ont poussé, dominé, mais ils sont tombés sur une équipe qui les a fait déjouer, pensant que son point serait suffisant pour passer. C’était sans compter sur un éventuel retournement de situation dans l’autre match. Car l’Inter, qui ne pouvait plus être rejoint en tête, a continué son parcours cahin-caha en se faisant surprendre à San Siro par le CSKA Moscou (2-1), qui prend du coup la 2è place sur le fil avec ses 8 points.

Dans le groupe C, les Suisses de Bâle ont provoqué un tremblement de terre en giflant (2-1) le finaliste de la précédente édition, Manchester United, un monument du foot mondial. Pour la 3ème fois seulement en 17 ans, United ne passe pas les poules.

Dans le groupe D, le Real a beau aligner une équipe remaniée, le résultat reste le même: la victoire. Puisqu’ils ont gagné leur six matchs après celui à Amsterdam (3-0), les Madrilènes sont du coup les seuls à finir avec 18 points. L’Ajax peut se mordre les doigts car dans l’autre match, la remontée fantastique et improbable de Lyon le renvoie en C3.

Les Lyonnais partaient en effet à Zagreb avec trois points de moins que les Néerlandais et une différence de buts largement en leur défaveur (-4 contre +3). Mais c’était sans compter sur un Gomis retrouvé et auteur d’un quadruplé, ni sur l’exclusion rapide de Leko (28è), qui a grandement aidé l’OL. En se mettant à dérouler après la pause (7-1), l’OL a créé un exploit retentissant dont il se souviendra longtemps.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×