Aufait Maroc

Envoyé spécial italien pour la Méditerranée et le Moyen-Orient : Le Maroc, première étape de la visite de Maurizio Massari

Envoyé spécial italien pour la Méditerranée et le Moyen-Orient : Le Maroc, première étape de la visite de Maurizio Massari
Dernière mise à jour le 02/02/2012 à 11:44

L’envoyé spécial du ministre italien des Affaires étrangères pour la Méditerranée et le Moyen-Orient, Maurizio Massari, a entamé jeudi une visite au Maroc, première étape d’une tournée qui le mènera dans plusieurs autres pays de la région.

Le Maroc est un partenaire clé au Maghreb et un pays membre du Groupe 5+5, a rappelé à ce propos un communiqué du ministère italien des Affaires étrangères. Selon la même source, Maurizio Massari devrait rencontrer, à Rabat et Casablanca, plusieurs responsables du gouvernement, du Parlement ainsi que des représentants du patronat marocain, des médias et de la société civile.

“L’Italie cherche à renforcer ses relations bilatérales avec le Maroc dans tous les domaines, notamment politique, économique et culturel.”

Maurizio Massari, envoyé spécial du ministre italien des Affaires étrangères pour la Méditerranée et le Moyen-Orient.

La semaine prochaine, l’envoyé spécial italien devrait se rendre en Tunisie et en Égypte dans le cadre de l’approfondissement des rapports avec les pays partenaires de l’Italie. Il effectuera ensuite des visites en Algérie et en Libye, dernière étape de sa tournée dans la région.

Cette tournée intervient également dans la perspective de la réunion ministérielle du Groupe 5+5 et du Forum méditerranéen que l’Italie accueillera le 20 février courant, indique le communiqué.

Dossier syrien

Selon la même source, l’envoyé spécial pour la Méditerranée et le Moyen-Orient a été chargé de “recueillir auprès des partenaires nord-africains des idées” pour la promotion du dialogue régional.

Le dossier syrien sera aussi au centre de la tournée de Massari, affirme le communiqué en faisant état notamment de contacts du responsable italien avec la Ligue arabe lors de sa visite au Caire.

Par ailleurs, la même source évoque un déplacement, lundi prochain, de l’envoyé spécial italien en Turquie.

L’envoyé spécial italien a pour mission de promouvoir les rapports avec la nouvelle classe politique et la société civile dans les pays du “Printemps arabe” et à contribuer à “la définition d’une stratégie italienne pour la Méditerranée, à l’exploration de propositions et initiatives visant la consolidation du cadre régional dans la zone de la Méditerranée élargie”.

Groupe 5+5?

Composé de cinq pays de l’Union du Maghreb Arabe (Maroc, Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie) et de cinq pays européens (Espagne, France, Italie, Malte et Portugal), le Groupe 5+5 a été créé dans le cadre du dialogue euro-méditerranéen.

A lire aussi...