Aufait Maroc

Lutte contre le travail domestique des filles : L’ONDE mobilise les associations locales

Lutte contre le travail domestique des filles : L’ONDE mobilise les associations locales
Dernière mise à jour le 06/02/2012 à 16:12

L’Observatoire National des Droits de l’Enfant (ONDE) a organisé, les 2 et 3 février à Oujda, une rencontre régionale de sensibilisation à la lutte contre le travail domestique des filles à laquelle ont pris part les représentants d’une cinquantaine d’associations de la région de l’Oriental.

Cette rencontre de proximité, initiée en collaboration avec le Bureau International du Travail (BIT), s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du 13ème congrès national des droits de l’enfant, tenu en 2011 à Marrakech sous le thème “Nouvelle approche des programmes et services: pour une meilleure protection de l’enfant”.

L’objectif principal de cette initiative est la mobilisation de la société civile à l’échelle nationale, pour lutter efficacement contre le travail domestique des enfants au Maroc, et particulièrement la petite fille.

“L’ONDE et le BIT comptent renforcer la mobilisation nationale à travers une série de rencontres régionales (Oujda première étape) ayant pour objectif d’entamer un processus participatifs d’élaboration de plans régionaux de lutte contre le travail domestique des filles”.

Saïd Raji, directeur exécutif de l’Observatoire.

Mettant l’accent sur les efforts déployés par l’ONDE dans le domaine de la lutte contre le travail domestique des enfants, il a rappelé les campagnes de sensibilisation menées par l’Observatoire, et les conventions qu’il a signées avec différents départements, notamment le ministère de la Solidarité et le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle.

Selon M. Raji, cette initiative, qui cible outre la région de l’Oriental les régions de Meknès-Tafilalet, Fès-Boulemane et Tanger, vient appuyer le projet de partenariat entre le ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle et l’ONDE. Il note également que les représentants des académies régionales de l’éducation et de la formation seront associées à ces rencontres régionales eu égard au rôle de l’éducation dans la prévention contre le travail domestique des filles.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×