Aufait Maroc

Affrontements entre forces de l’ordre et jeunes à Taza : Le gouvernement promet de traiter les « causes sociales »

Affrontements entre forces de l’ordre et jeunes à Taza  : Le gouvernement promet de traiter les « causes sociales »
Dernière mise à jour le 07/02/2012 à 17:18

Après le retour au calme dans la ville de Taza, la priorité est désormais accordée au traitement des causes sociales qui ont alimenté les derniers évènements, a affirmé mardi le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Dans un point de presse à l’issue du conseil de gouvernement, le ministre a indiqué que les efforts seront focalisés à cet effet sur le règlement des questions se rapportant à l’emploi et aux “factures exorbitantes” d’électricité.

Le dialogue demeure le moyen idoine pour régler ces problèmes, a insisté M. El Khalfi, mettant l’accent sur les conditions socio-économiques “difficiles” que connaît la ville.

En ce qui concerne les dégâts occasionnés aux biens publics et privés, il a indiqué que le parquet ouvrira des enquêtes en cas de plaintes à ce sujet. Il sera également procédé à la réparation des dommages et dégâts causés aux biens dans le cadre d’une action participative impliquant l’ensemble des parties concernées, a ajouté le ministre.

Enquêtes et poursuites

Et le ministre de mettre en garde, affirmant que la préservation de la sécurité est une question centrale pour le gouvernement qui ne montrera point de complaisance à cet égard.

Dans le même temps, le tribunal de première instance de Taza a reporté à jeudi prochain le procès de treize individus poursuivis pour leur implication présumée dans des actes de vandalisme survenus dernièrement dans la zone El Koucha lors de ces troubles. Le procès d’un autre fauteur de trouble présumé, poursuivi devant la Cour d’appel de la ville, a été reporté au 14 février.

Les mis en cause sont poursuivis pour jets de pierre contre les forces de l’ordre, destruction de biens publics et atteinte à l’ordre public lors d’incidents survenus au début du mois.

A lire aussi...