Aufait Maroc

Lancement du jumelage institutionnel Maroc et France-Allemagne pour le renforcement de l’ADEREE

Lancement du jumelage institutionnel Maroc et France-Allemagne pour le 
renforcement de l’ADEREE
Dernière mise à jour le 14/02/2012 à 17:12

Le jumelage institutionnel Maroc et France-Allemagne, pour le renforcement des capacités institutionnelles et techniques et appui au fonctionnement de l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE) a été lancé, mardi à Rabat.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre d’appui au plan d’action Maroc-UE, géré par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, est doté d’un budget de 1,3 Millions d’euros.

Le plan de travail de ce programme est prévu sur 24 mois et mettra en ?uvre 57 activités organisées en 5 volets pour financer 654 jours ouvrables d’experts en missions court terme.

Ces volets concernent l’EE (Efficacité Energétique) et les ER (Energies renouvelables) dans les bâtiments sociaux neufs, dans la réhabilitation des bâtiments existants, dans les équipements diffus dans l’habitat et le tertiaire, dans les PME de l’industrie et du gros tertiaire, dans les régions et les collectivités locales et le développement d’approches intégrées ainsi que les actions transversales (stratégies et outils, formation, communication).

Le présent projet conclu avec l’UE pour le renforcement des capacités de l’ADEREE constitue un programme important qui vise à soutenir les efforts engagés par le Maroc en matière d’ER et d’EE, a affirmé le ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, M. Fouad Douiri.

S’exprimant lors du lancement officiel de ce jumelage, M. Douiri a souligné que le Maroc qui s’est inscrit dans la tendance mondiale vers la nouvelle économie verte, connait un véritable essor économique et social avec la réalisation de grands chantiers déjà lancés ou programmés.

Cet essor économique, a-t-il poursuivi, a entrainé une croissance des besoins en diverses formes d’énergie à un rythme soutenu de 5 pc annuel en moyenne et de 7,5 pc par an pour l’électricité, ce qui aura pour conséquence le doublement de la consommation électrique du Maroc d’ici 2020 et un quadruplement d’ici 2030.

L’objectif général du programme de jumelage conclu entre l’ADEREE (Maroc), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME- France) et le Ministère fédéral de l’Economie et de la Technologie (BMWi-Allemagne), a-t-il-ajouté, est de contribuer à la mise en ?uvre de la politique énergétique du gouvernement marocain et du plan d’action de l’accord d’association Maroc?UE, ainsi que de réduire la dépendance énergétique du Royaume.

Le ministre a, d’autre part, affirmé que ce jumelage qui s’inscrit dans le cadre du Statut avancé conclu avec l’UE pour le volet énergie, répond aux orientations formulées par le document conjoint Maroc-UE, relatif au renforcement des relations bilatérales, déclinées entre autres, à travers la coopération entre les deux agences de développement l’ADEME et l’ADEREE.

Le ministre a, en outre, exprimé la satisfaction du Maroc des coopérations exemplaires avec les partenaires européens, allemands et français, dans le cadre de projets de démonstration, d’assistance technique et de partenariat, notamment avec le bureau de l’UE à Rabat, la GIZ et l’ADEME couvrant des projets d’EE dans le bâtiment, des programmes de gestion de l’environnement, de gestion des déchets et des ER ».

Intervenant à cette occasion, l’ambassadeur, chef de la délégation de l’UE au Maroc, M. Eneko Landaburu a relevé que « le projet de jumelage peut apporter une contribution importante à la priorité énoncée dans la Déclaration gouvernementale d’adopter des politiques anticipatives envers la fluctuation des cours des produits énergétiques et des matières premières ».

« Ce programme est un élément important de mise en ?uvre, de la feuille de route du Statut avancé », a-t-il dit, soulignant qu’à travers ce jumelage, les capacités de l’ADEREE seront renforcées, notamment dans le domaine de l’EE qui représente un nouveau défi pour cette agence.

M. Eneko Landaburu a, dans ce contexte, rappelé l’appui de l’UE à la stratégie énergétique du Maroc depuis 2008, à travers un programme d’accompagnement très vaste, qui couvre l’électricité, les ER, l’EE et les secteurs pétrolier et gazier.

Cette coopération UE-Maroc, a t-il fait savoir, inclut aussi le financement de 9 projets de démonstration dans le domaine de la construction de bâtiments économes en énergie (7,5 millions d’euros), ainsi que le soutien à la Centrale solaire de Ouarzazate, financé par la Facilité d’investissement pour le voisinage (30 millions d’euros) conjointement avec des prêts d’institutions financières européennes (515 millions d’euros).

L’ambassadeur de France au Maroc, M. Bruno Joubert a, de son côté, noté que « depuis l’avènement du règne de sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a engagé des efforts considérables et réalisé un développement économique, social et humain, avec des progrès qui sont tout à fait constatables », ajoutant que le royaume s’est doté en 2009 d’un programme relatif au développement de l’énergie solaire et des ER « sans équivalent dans le monde ».

Le jumelage signé mardi, a-t-il dit, avec des financements européens, a pour but d’aider l’ADEREE à mieux économiser l’énergie et vise à apporter à la partie marocaine, du savoir-faire, et de l’expérience, et des mises en ?uvre, réalisées en France et qui se sont révélées satisfaisantes.

Mme Sabine Bloch, qui représentait l’ambassadeur d’Allemagne au Maroc, à cette cérémonie, a fait observer que « la volonté politique de haut niveau au Maroc ainsi que les conditions climatiques sont favorables à la réussite de ce programme ».

L’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique a pour mission de développer, promouvoir les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique et contribuer à la mise en ?uvre de la politique nationale visant la réduction de la dépendance énergétique et la préservation de l’environnement. Elle ?uvre également pour la généralisation de l’utilisation des Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique pour contribuer au Développement Durable du pays, dans le respect des principes de bonne gouvernance.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×