Aufait Maroc

Le bureau fédéral renouvelle sa confiance au sélectionneur national Eric Gerets

Le bureau fédéral renouvelle sa confiance au sélectionneur national Eric Gerets
Dernière mise à jour le 22/02/2012 à 11:16

Le bureau de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), réuni mardi à Rabat, a renouvelé à l’unanimité sa confiance au sélectionneur national, le Belge Eric Gerets, a affirmé, M. Karim Alem, conseiller du président de la FRMF.

En décidant de renouveler la confiance à Eric Gerets, le bureau fédéral a préféré opter pour « la continuité, condition sine qua none pour espérer réaliser de bons résultats dans l’avenir », a-t-il dit dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion .

« Certes, des erreurs ont été commises, mais l’évaluation a été approfondie et sincère. Le bureau fédéral est persuadé que l’équipe nationale pourra aller de l’avant, à condition de tirer les leçons de notre échec au Gabon et en préservant la stabilité de l’équipe nationale », a estimé M. Alem, rappelant que « des échéances importantes sont en perspective, avec le début des éliminatoires du Mondial-2014 contre la Gambie (1er-5 juin) et la Côte d’Ivoire (8-12 juin) et des éliminatoires pour la CAN-2013 en Afrique du sud, prévues en octobre prochain ».

« Tout en reconnaissant le patient travail de reconstruction entamé depuis près de 18 mois et notamment le parcours très positif des phases qualificatives de CAN-2012, les membres du Bureau Fédéral et le sélectionneur National ont « cependant reconnu que la participation Marocaine à la CAN 2012 s’était révélée en deçà des espérances du public marocain », a-t-il noté.

En termes d’analyse technique et de gestion de la compétition, a-t-il expliqué, le sélectionneur national a principalement pointé du doigt deux dysfonctionnements majeurs à savoir la compétitivité insuffisante d’un certain nombre de joueurs cadres revenant de blessures ou qui ne jouaient pas régulièrement au sein de leurs clubs et le manque de réussite, surtout lors du premier match, qui aurait sans doute pu changer radicalement le cours de la compétition.

Selon lui, le sélectionneur national, qui participait à cette réunion aux côtés de son adjoint, le Français Dominique Cuperly, tiendra une conférence de presse samedi prochain à Rabat (11H00) pour fournir davantage d’explications concernant la participation de l’équipe nationale à la CAN.

Selon lui, « Gerets a expliqué l’élimination précoce des Lions de l’Atlas dès le premier tour de cette coupe par le manque de compétitivité d’un certain nombre de joueurs cadres revenant de blessures ou qui ne jouaient pas régulièrement au sein de leurs clubs, mais aussi par le manque de réussite, notamment lors de la première rencontre contre la Tunisie, au cours de laquelle la victoire de l’équipe nationale aurait changé le cours de la compétition ».

M. Alem a assuré, en outre, que les membres du bureau fédéral, dont la majorité étaient présents lors de cette réunion présidée par M. Ali Fassi Fihiri, président de la FRMF, ont insisté sur l’impératif de mettre en place des critères bien précis en matière de sélection des joueurs devant porter le maillot national.

L’équipe nationale, qui a quitté la CAN-2012 dès le premier tour après deux défaites successives, face à la Tunisie (1-2) et le Gabon (2-3) et une victoire devant le Niger (1-0), jouera un match amical mercredi prochain face au Burkina Faso au Grand stade de Marrakech.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook