Aufait Maroc

Morocco Tennis Tour-COC Tennis : Le Maroc hors course

Morocco Tennis Tour-COC Tennis : Le Maroc hors course
Dernière mise à jour le 28/02/2012 à 14:31

Le Portugais Joao Sousa (170e mondial) et le Néerlandais Matwe Middelkoop (303e) ont mis fin à l’aventure marocaine dans le tournoi du COC Tennis, deuxième étape masculine du Morocco Tennis Tour 2012. Sousa a facilement écarté Mehdi Jdi, 1655e ATP (6-2, 6-0) et Middelkoop n’a pas mis longtemps pour prendre le dessus sur Karakhi, 1158e ATP (6-0, 6-0).

Les derniers espoirs marocains au tournoi du COC n’ont pas tenu, au lendemain de l’élimination de Yassine Idmbarek par le Slovaque Martin Klizan (6-3, 6-2) et de Younès Rachidi par le Tchèque Dusan Llojda (7-6, 6-3).

Mardi, Mehdi Jdi a été sorti du tournoi au bout de 50 petites minutes. Son bourreau, le Portugais Joao Sousa ne lui a cédé que deux jeux. Pour son baptême de feu contre un joueur du top 200, Jdi n’a tout simplement pas existé. Le jeune Marocain de 23 ans a pourtant du potentiel. Son service est solide. Il a claqué 2 aces dont un à 187 km/h et commis 3 doubles fautes contre 6 aces et 1 double faute pour son adversaire.

Le handicap majeur de Mehdi Jdi a été son “trac” dès l’entame du match qui l’a empêché de laisser libre court à son jeu.

“J’avais beaucoup le trac au début parce que c’est la première fois que je joue un tournoi de cet ampleur. J’ai fait de mon mieux et j’ai gagné de l’expérience.”

Mehdi Jdi, 1655e mondial.

Du trac, son poursuivant dans le central du COC en a également eu, et plus d’ailleurs. Le jeune Reda Karakhi n’a pas eu les armes pour contrer le Néerlandais Matwe Middelkoop dans un match à sens unique (6-0, 6-0).

La sortie de Jdi et Karakhi ont marqué la fin de l’aventure marocaine dans le tournoi du COC, dès le premier tour, Idmbarek et Rachidi ayant rangé leurs raquettes la veille.

Abonnés au premier tour

Comme à Meknès, la semaine dernière, les joueurs marocains ont tous pris la porte au premier tour. Des résultats qui, une fois de plus, montrent la carence en joueurs de calibre international dans le tennis marocain depuis quelques années.

Le Morocco Tennis Tour a été créé il y a 6 ans pour permettre aux tennismen nationaux, qui ont presque tous le niveau de Challenger, de se jauger à plus forts qu’eux pour glaner des points et monter au classement ATP. Néanmoins depuis Younès Aynaoui, plus aucun Marocain n’a remporté un tournoi du Morocco Tennis. Dans la quasi totalité des tournois, ils sont éliminés au premier tour. Un travail de restructuration a été entamé par la Fédération royale marocaine de tennis, mais les fruits tardent à porter la promesse des fleurs. Faudrait-il changer de fusil d’épaule? La question reste ouverte.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×