Aufait Maroc

Le Maroc candidat au Conseil des Droits de l’Homme pour le mandat 2014-2016

Le Maroc candidat au Conseil des Droits de l’Homme pour le mandat  2014-2016
Dernière mise à jour le 29/02/2012 à 14:27

Le Maroc a présenté, mardi à Genève, sa candidature au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies pour le mandat 2014-2016, a annoncé le ministre de la Justice et des Libertés, M. Mustapha Ramid.

Cette annonce a été faite lors d’une allocution de M. Ramid, à l’occasion de la signature du troisième protocole facultatif à la convention des Droits de l’enfant concernant la présentation des rapports, lors d’une cérémonie organisée par l’Organisation des nations Unies en marge des travaux du segment de haut niveau de la 19e session du Conseil des Droits de l’Homme, qui se tiennent du 27 février au 23 mars.

Le ministre a, à cette occasion, appelé les pays frères et amis à soutenir la candidature du Maroc qui représentera sans aucun doute un soutien fort et un appui à tous les chantiers ouverts et les efforts déployés par le Royaume pour promouvoir la protection des droits de l’Homme et les promouvoir tant au niveau des réglementations que des mécanismes et des pratiques .

Le Maroc, a indiqué M. Ramid, a décidé de ratifier la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, puisque le Royaume a utilisé les dispositions de ce protocole dans l’expérience de la justice transitoire qui a participé à l’initiative internationale pour la ratification de cette convention.

Il a rappelé que le Royaume fait partie des pays ayant contribué au renforcement du processus de réforme et de développement du Conseil des droits de l’Homme, à travers notamment la participation à l’élaboration du projet de décision sur les défenseurs des droits de l’Homme et la présentation de la recommandation, en adoptant la déclaration des Nations Unies sur l’Education et la Formation sur les droits de l’Homme outre la participation à la recommandation relative au rôle des institutions de médiation dans le domaine de la protection des droits de l’homme.

Le troisième protocole facultatif à la convention des droits de l’enfant permettra aux enfants de présenter des rapports individuels sur des agressions déterminées de leurs droits garantis par la convention des droits de l’enfant concernant l’implication des enfants dans les conflits armés et le protocole facultatif à la convention des droits de l’enfant concernant la vente et la prostitution des enfants ainsi que la pornographie mettant en scène des enfants.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×