Aufait Maroc

Edito : Pas de “grimat” pour les militants du PJD

Edito : Pas de “grimat” pour les militants du PJD
Dernière mise à jour le 12/03/2012 à 16:21

Alors que nos anciens partis politiques nous ont habitués à distribuer les avantages à tous leur membres dès lors qu’ils se retrouvaient aux commandes du gouvernement,  le PJD semble avoir adopté une attitude totalement inverse. Même ses membres qui auraient des raisons d’obtenir un “grima” de transport ou autre licence, risquent de ne rien obtenir.

Dimanche soir sur Medi1Tv, Aziz Rabbah faisait face avec sérénité à Mohamed El Meskaoui de l’instance de protection des biens publics (association civile) et Aziz Ben Azouz du PAM. Nous n’avons pas eu droit au débat houleux qui aurait pu naître de contradictions entre le ministre et les autres participants. L’intérêt du débat résidait toutefois dans le passage en revue de la plupart des secteurs où se sont développées les économies de rentes.

Les 300.000 hectares de terres agricoles confisqués par les colons et qui ne sont jamais revenus à leur véritables propriétaires après l’indépendance, les licences de pêche données à des personnes qui vendent leur poisson au large, ou qui louent simplement leurs licences tout en récupérant les fonds à l’étranger, les carrières de sable exploitées illégalement, l’injustice entre femmes et hommes sur l’héritage des terres collectives, la confiscation de ces mêmes terres pour divers projets immobiliers ou autres, les lois qui régissent le domaine forestier et qui datent du protectorat, les chauffeurs de taxi qui n’ont aucun droit sur les licences…

C’est à se demander à quoi ont servi tous les gouvernements qui se sont succédé à la date d’aujourd’hui et qui ont laissé persister autant d’injustice et autant de mauvaise gestion. Tous sont responsables de leur silence et des privilèges servis à leur membres.

Et c’est là encore une fois que le PJD innove: Aziz Rabbah a confirmé lors de ce débat que le bureau national de son parti avait pris la décision qu’aucun membre du PJD n’aura droit à une licence ou “grima” ou terre agricole tant que son parti sera au gouvernement.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×