Aufait Maroc

Situation des enfants des villes : Le Maroc sur la bonne voie

Situation des enfants des villes : Le Maroc sur la bonne voie
Dernière mise à jour le 14/03/2012 à 16:28

Le Maroc est sur la bonne voie pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), a déclaré mercredi à Rabat, le représentant de l’UNICEF au Maroc, M. Aloys Kamuragiye.

“L’enfance se trouve au cœur des OMD”, a indiqué M. Kamuragiye lors du lancement du rapport de l’UNICEF sur la situation des enfants dans le monde 2012, tout en saluant les grands efforts déployés pour “un Maroc digne de ses enfants”.

Placé cette année sous le thème “les enfants dans le monde urbain”, ce rapport montre que les disparités entre les enfants des familles les plus pauvres du milieu urbain par rapport aux enfants du milieu urbain sont “préoccupantes”. En conséquence, l’agence onusienne interpelle les gouvernements et leurs partenaires d’agir de manière urgente pour réduire les disparités en privilégiant les enfants défavorisés des villes dans les politiques, la planification et l’allocation des ressources pour des actions urbaines.

De fortes disparités en milieu urbain

A ce propos, le rapport fait ressortir que 7% des enfants marocains de moins de 5 ans ayant une malnutrition chronique sévère sont concentrés en milieu rural, 5% dans les quartiers pauvres des villes alors que 2% de ces enfants sont issus de milieux aisés des villes.

Pour ce qui est des femmes marocaines ayant bénéficié d’une assistance à l’accouchement par un personnel qualifié, elles sont estimées à 92% en zone urbaine, 60% dans les milieux modestes et 55% dans les zones rurales.

Le représentant de l’UNICEF s’est ensuite attardé sur l’initiative “des villes sécurisées et amies de tous”, lancée conjointement par l’UNICEF, l’ONU Femmes et ONU Habitat à Marrakech pour limiter les effets négatifs de l’urbanisation et de la violence à l’égard des enfants et des femmes. Le but étant l’augmentation de la sécurité et l’amélioration de la qualité de vie des enfants, des jeunes et des femmes en milieu urbain.

Infrastructure et services : plusieurs défis à relever

Le rapport fait, en outre, remarquer que l’infrastructure et les services dans les villes ne suivent pas le rythme de croissance de la population urbaine dont l’augmentation se poursuivra le long de ce siècle, les enfants représentant plus d’un milliard.

Pour sa part, la directrice de l’habitat social et des affaires foncières au ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et l’aménagement de l’espace, Fatna Chihab a fait savoir que les territoires urbains qui ne représentent que 2% du territoire national concentrent plus de 67% de la population marocaine. Les villes étant les principaux lieux de production de la richesse.

Elle a également souligné que plus de 12% des territoires urbains concentrent des quartiers d’habitation insalubre, des bidonvilles et d’habitats menaçant ruine avec des surdensités que connaissent les tissus les plus anciens des médinas marocaines.

“Malgré les efforts consentis par l’Etat pour desservir ces quartiers en équipements de base et y améliorer les conditions d’épanouissement des enfants, plusieurs défis restent à relever notamment en matière d’amélioration des conditions d’habitat”, a ajouté Madame Chihab.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×