Aufait Maroc

Royaume Uni : l’archevêque de Cantorbéry Rowan Williams démissionnera fin 2012

Royaume Uni: l’archevêque de Cantorbéry Rowan Williams démissionnera fin 2012
Dernière mise à jour le 16/03/2012 à 12:11

Le primat de l’Eglise anglicane, l’archevêque de Cantorbéry, Mgr Rowan Williams, a annoncé vendredi qu’il quitterait ses fonctions fin 2012 pour prendre la tête du Magdalene College à la prestigieuse université britannique de Cambridge.

Mgr Williams, en poste depuis 2002 et dont le mandat a notamment été marqué par des désaccords sur l’ordination de femmes et d’homosexuels comme évêques, a indiqué dans un communiqué avoir « accepté le poste à la tête du Magdalene College », créé au XVe siècle par des moines bénédictins.

En conséquence, il démissionnera de son poste d’archevêque de Cantorbéry « à la fin décembre 2012″.

« S’en aller n’a pas été une décision facile. Il y a encore beaucoup à faire (d’ici fin 2012), et j’en appelle à vos prières et votre soutien pendant cette période et au-delà », a ajouté le 104e archevêque de Cantorbéry, une fonction sans échéance préétablie.

Le Premier ministre britannique David Cameron a salué le rôle joué par Mgr Williams qui « a guidé l’Eglise pendant une période de défis et de changements » et a « cherché à unifier les différentes communautés ».

La décision de Mgr Williams de démissionner a été transmise à la reine Elizabeth II, gouverneur suprême de l’Eglise d’Angleterre qui nomme formellement l’archevêque de Cantorbéry. L’Eglise d’Angleterre est l’Eglise mère de la communauté anglicane, qui compte quelque 77 millions de fidèles dans le monde.

Touchée profondément en Occident par la déchristianisation, l’Eglise anglicane est très divisée depuis des années.

D’un côté les « libéraux » défendent des positions ouvertes à l’avortement et la contraception, partisans de l’ordination à la prêtrise et à l’épiscopat de femmes et d’homosexuels, ainsi que du mariage homosexuel.

De l’autre, les conservateurs jugent que ces positions décrédibilisent leur Eglise et sont responsables de l’hémorragie des fidèles.

De nombreux hiérarques et fidèles anglicans, notamment en Afrique, rejettent l’attitude de leur Eglise sur l’homosexualité.

Et plusieurs évêques traditionalistes anglicans se sont récemment convertis au catholicisme en raison du virage « libéral » de leur hiérarchie.

L’Eglise anglicane est née d’une rupture avec l’Eglise catholique au XVIe siècle après que le pape Clément VII eut refusé d’accorder au roi d’Angleterre Henri VIII un divorce.

Les relations se sont améliorées entre Mgr Rowan Williams et le pape Benoît XVI, qui paraissent en phase sur des sujets comme le dialogue inter-religieux, les crises humanitaires et les conflits.

Pendant sa visite au Royaume Uni en septembre 2010, Benoît XVI avait multiplié les gestes d’apaisement, assurant que les deux communautés « cheminaient ensemble et n’étaient plus concurrentes ».

L’archevêque de Cantorbéry est élu par une commission de 16 membres présidée par une personnalité nommée par le Premier ministre britannique, et composée notamment de représentants du diocèse de Cantorbéry, d’un évêque et de l’archevêque de York, numéro 2 de l’Eglise anglicane. Ce poste est actuellement occupé par John Sentamu, opposé au mariage homosexuel et originaire d’Ouganda.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×