Aufait Maroc

Edito : A quoi sert le CNDH?

Edito : A quoi sert le CNDH?
Dernière mise à jour le 20/03/2012 à 10:34

A quoi sert notre conseil national des droits de l’Homme? C’est une question qu’on est en droit de se poser. Une telle institution devrait toujours être la première à réagir et communiquer sur les cas comme celui de cet étudiant qui mène une grève de la faim depuis plus de 89 jours. Tout cela nous ramène aux années de plomb, à cette époque où une autre militante de l’Union des étudiants du Maroc, Saida Menebhi, avait succombé après 40 jours de grève de la faim.

L’instance équité et réconciliation avait été créée pour nettoyer tout ce passé et aborder l’avenir avec de nouvelles méthodes, plus humaines, plus tolérantes. Après avoir terminé son travail avec courage, cette instance a laissé un ensemble de recommandations pour veiller à ce que plus jamais on ne retombe dans ces années de plomb. Le CNDH a hérité de ces recommandations et devrait être le haut lieu de la défense des droits de l’Homme et à ce titre il devrait être présent chaque fois que des personnes sont mises en danger pour leurs opinions. Il fait face aujourd’hui à plusieurs jeunes en grève de la faim à Taza et à Fès.

Les parents de ces jeunes affirment que leurs enfants ont été torturés. Pour notre part nous n’avons obtenu aucun communiqué, aucun rapport sur les actions que le CNDH a mené dans ces affaires.

Notre propos n’est pas de prendre parti sur la justesse des causes défendues par ces jeunes mais simplement sur le fait que nous avons mis en place une institution supposée s’inquiéter du respect des droits de l’Homme dans notre pays. Cette institution devrait se placer comme médiateur dans ce type de conflits afin d’enquêter et de tenter de trouver des solutions entre les aspirations et les opinions des citoyens et l’exercice du système judiciaire ou policier. Certes le CNDH a envoyé plusieurs membres à Taza après les événements et a visité plusieurs grévistes de la faim.

Mais aucun communiqué ou rapport n’a été émis pour informer l’opinion publique qui reste le seul moyen d’équilibrer la relation entre les citoyens et le système répressif nécessaire dans toute société. Nous avons besoin de transparence partout et notamment au niveau du CNDH.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×