Aufait Maroc

Finale-28e édition du Grand Prix Hassan II de Tennis : Après la pluie, Andujar!

Finale-28e édition du Grand Prix Hassan II de Tennis : Après la pluie, Andujar!
Dernière mise à jour le 15/04/2012 à 21:06

Après la pluie, Andujar! L’Espagnol a remporté dimanche, à Casablanca, le deuxième titre de sa carrière en battant son compatriote Albert Ramos (6-1, 7-5)  au terme d’un match d’une heure 45 minutes, interrompu à deux reprises par la pluie.  Venu défendre son titre, Pablo Andujar a repris son bien et devient le deuxième joueur de l’histoire du Grand Prix Hassan II de Tennis à remporter le trophée deux années de suite, après l’Argentin Guillermo Perez Ronaldi (1992-1993).

Face à Albert Ramos (52e mondial), qui disputait la première finale de sa carrière, Pablo Andujar (58e mondial) s’est baladé au premier set, ne laissant à son compatriote, un peu tendu, qu’un petit jeu (6-1).

Mais même tendu, Albert Ramos n’a pas laissé le tenant du titre s’éterniser dans sa promenade de santé. A 2-2 partout au second  set, la pluie s’invite à la fête et oblige l’arbitre à interrompre la partie.

Sous un petit crachin, les hostilités avaient repris avec des échanges des plus en plus longs. Très solide au service et plus agressif en retour, Ramos fait le break à 3 jeux partout (4-3) et confirme sur un service gagnant (5-3). Andujar ayant assuré sa mise en jeu (5-4), c’était alors à Ramos de conclure la manche,  mais le 52e mondial tremble et concède le break sur un jeu blanc (5-5). A nouveau, la pluie s’invite et l’arbitre interrompt le match pour la deuxième fois.

A la reprise, après presque une demi-heure de pause obligée, les deux joueurs remportent chacun son service (6-6). Au tie-break, Andujar, se montre décisif et reprend son bien au bout d’une heure 45 minutes (6-1, 7-6).

Analysant sa baisse de régime au second set, le double vainqueur du Grand Prix Hassan II de tennis explique : « au premier set, c’est un peu moi qui allais chercher les points. Au second, il s’est montré plus agressif. J’étais devenu tendu, ce qui a fait que je n’ai pas bien servi comme au premier set. »

Dès mardi à Monte Carlo

Comment a-t-il vécu son second sacre d’affilée à Casablanca ? Pablo Andujar en perd son latin.

“C’est très spécial pour moi de venir ici et de gagner à deux reprises, je suis très content et je ne trouve pas les mots pour décrire ce que je ressens… Je crois que je serai là l’année prochaine. Je suis très content de venir ici.”

Pablo Andujar, double vainqueur à Casablanca.

Sacré dimanche à Casablanca, l’Espagnol s’envole dès aujourd’hui (lundi) pour Monaco où il va disputer dès ce mardi, le premier tour du Masters 1000 de Monte Carlo. Malgré l’euphorie de sa victoire, il sait néanmoins ce qui l’attend sur le Rocher. “C’est clair que je joue mardi, donc ça va être difficile pour moi d’être à 100% parce que je ne vais même pas pouvoir m’entraîner là-bas. Mais je vais donner le meilleur de moi-même.” Buena suerte campeon !

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda