Aufait Maroc

Présidentielle en France : Comme prévu, Hollande affrontera Sarkozy le 6 mai

Présidentielle en France : Comme prévu, Hollande affrontera Sarkozy le 6 mai
Dernière mise à jour le 22/04/2012 à 13:28

Ça y est c’est confirmé. Comme le prévoyaient les sondages depuis plusieurs semaines déjà, l’affiche du deuxième tour de la présidentielle en France réunira bien le 6 mai prochain, le socialiste François Hollande contre le président sortant, Nicolas Sarkozy.

Donné depuis des mois largement vainqueur au second tour, avec 55% des voix en moyenne, François Hollande, 57 ans, aborde aujourd’hui en position de force, l’élection pour devenir le premier président de gauche depuis François Mitterrand (1981-1995).

À l’issue du premier tour hier, les estimations annoncées à 18h00 GMT donnaient les résultats suivants dont voici les chiffres les plus significatifs:

• François Hollande: 28,4%

• Nicolas Sarkozy: 25,5%

• Marine Le Pen: 20%

• Jean Luc Mélanchon: 11,7%

• François Bayrou: 8,5%

C’est donc un écart de trois points qui sépare Hollande de Sarkozy, et c’est la première fois qu’un candidat non sortant arrive premier au premier tour des présidentielles. Ce qui a fait dire aux commentateurs politiques que ce vote a beaucoup sanctionné le président sortant, Nicolas Sarkozy, que ce soit à travers les voix remportées par le socialiste Hollande que celles attribuées au parti d’extrême droite de Marine Le Pen.

20% pour le Front National

Avec un score de 20%, Marine Le Pen obtient en effet un score qui dépasse de loin toutes les estimations des sondages, qui la voyaient plutôt autour de 15%. Elle a donc bousculé toutes les prévisions, prouvant que le vote à droite a beaucoup augmenté en France, même si la victoire de Sarkozy au second tour est maintenant loin d’être acquise.

il sera en effet très dur pour le président sortant d’aller chercher toutes les voix qui le mèneraient à la victoire.

Les sondages sont également contredits quant au résultat du candidat communiste Jean Luc Mélanchon, qui était évalué autour de 15% et qui n’a finalement obtenu que 11,7%.

Le taux de participation crève le plafond

Le taux de participation qui a atteint 80% est le meilleur au premier tour d’une présidentielle depuis 1981. Il dit la détermination des Français de donner un poids à leur voix et de l’affirmer, comme cette jeune femme d’origine maghrébine d’une banlieue dite sensible, qui affirmait hier dans les colonnes du quotidien Le Monde:

“C’est un devoir de voter. Je ne vais pas laisser ma place, ma voix! On est déjà bien enterrés ici, bien oubliés. Voter, c’est le seul moment où je suis vivante, où je me sens quelqu’un, où j’existe aux yeux du reste de la France! Aujourd’hui, pour une fois, ma voix compte autant que celle d’un habitant du 16e arrondissement de Paris!”

Farida dans Lemonde.fr

Dans ce vote, chaque Français qui s’est présenté aux urnes hier, a mis son alchimie propre, où se sont entremêlés les différents sujets d’actualité qui les affectent: la crise, les banques, le crédit, l’écologie, le chômage, le commerce, la reconversion, la maladie, les valeurs, la consommation, les impôts, la citoyenneté. Mais aussi des choses bien plus personnelles telles que les épreuves, l’amitié, les petits bonheurs, les chutes, les redémarrages, la colère, les espoirs.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×