Aufait Maroc

Ligue 1 : en attendant Lille-PSG, Rennes et Saint-Etienne font le job

Ligue 1: en attendant Lille-PSG, Rennes et Saint-Etienne font le job
Dernière mise à jour le 29/04/2012 à 17:32

Rennes et Saint-Etienne, en attendant le duel savoureux en soirée entre Lille (3e) et Paris (2e) qui peut décanter la situation sur le podium, ont fait le job grâce à des victoires qui leur permettent de rester en embuscade, dimanche lors de la 34e journée du Championnat de France.

Les Bretons et les Verts ont eu beau livrer de belles prestations contre Ajaccio (3-1) et Dijon (1-0), celles-ci ont peu de chance de faire parler au delà de la soirée.

Car celle-ci voit surtout le dauphin parisien, à cinq points désormais de Montpellier, se déplacer chez un poursuivant qui peut revenir à deux unités de lui en cas de succès.

Tranquillement dans leur coin, respectivement face au 17e et au 16e, Rennes (4e) et Saint-Etienne (6e) profitent donc du match en plus qu’ils comptent sur Lyon (5e), vainqueur de la Coupe de France samedi, pour rester placés en vue des accessits européens.

Si le succès des Verts a été acquis grâce au 14e but d’Aubameyang, celui des Bretons, le 4e d’affilée, doit autant à l’activité de Feret, intenable au printemps, qu’à l’exclusion rapide de Bouhours (3e minute).

Celles de Roudet et Maïga à Sochaux (19e) ont contribué au nouvel effondrement (3-0) de la pire défense face à Bordeaux, une semaine après la rouste infligée par Paris (6-1).

Les Girondins, 8e, n’ont toutefois, comme Toulouse (7e) après son revers à domicile (0-1) vendredi face au leader Montpellier, plus grand chose à attendre de ce championnat.

En revanche, le baroud d’honneur (4-0) d’Auxerre a montré que les Bourguignons n’étaient pas encore tout à fait morts. La lanterne rouge est désormais à trois petits points du maintien.

A moins qu’il ne faille avoir une autre lecture de la fessée infligée à Brest, qui a remplacé Dupont par Martins cette semaine, à la surprise générale. Et si les Bretons, dont la défense est habituellement bonne malgré la crise inquiétante (18e), avaient voulu signifier à leurs dirigeants qu’ils ne validaient pas ce choix?

Juste au dessus du marigot, Valenciennes (12e) a fait un joli bond comptable vers une saison de plus en L1 en doublant (2-0) Nice (14e), où Anin a vu rouge (12e), alors que l’inconstant Caen a contraint Nancy, pourtant intraitable à domicile ces derniers temps du haut de ses neuf matches d’invincibilité, à un bon nul (1-1).

Si les Lorrains, malgré la fatigue, sont sauvés (10e), ce n’est pas encore le cas des Normands (15e), qui n’ont gagné qu’un seul de leur dix derniers matches.

Résultats de la 34e journée du Championnat de France de football:

vendredi

Toulouse – Montpellier 0 – 1

Lorient – Marseille 2 – 1

dimanche

Auxerre – Brest 4 – 0

Saint-Etienne – Dijon 1 – 0

Valenciennes – Nice 2 – 0

Rennes – Ajaccio 3 – 1

Sochaux – Bordeaux 0 – 3

Nancy – Caen 1 – 1

(19h00 GMT) Lille – Paris SG

jeudi 10 mai (19h00 GMT)

Evian/Thonon – Lyon

Classement: Pts J G N P bp bc dif
1. Montpellier 72 34 22 6 6 61 31 30
2. Paris SG 67 33 19 10 4 63 35 28
3. Lille 62 33 17 11 5 62 36 26
4. Rennes 57 34 16 9 9 48 37 11
5. Lyon 56 33 17 5 11 52 43 9
6. Saint-Etienne 56 34 16 8 10 45 37 8
7. Toulouse 53 34 15 8 11 36 31 5
8. Bordeaux 49 34 12 13 9 43 37 6
9. Evian/Thonon 45 33 12 9 12 48 47 1
10. Nancy 42 34 10 12 12 34 40 -6
11. Marseille 41 34 10 11 13 41 40 1
12. Valenciennes 40 34 11 7 16 33 40 -7
13. Lorient 38 34 9 11 14 34 45 -11
14. Nice 37 34 9 10 15 34 41 -7
15. Caen 35 34 8 11 15 36 50 -14
16. Dijon 34 34 9 7 18 37 55 -18
17. Ajaccio 34 34 7 13 14 34 57 -23
18. Brest 33 34 6 15 13 28 37 -9
19. Sochaux 33 34 8 9 17 34 57 -23
20. Auxerre 31 34 6 13 15 41 48 -7

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×