Aufait Maroc

Ligue 1 : le dérapage des Lyonnais peut polluer la fin de saison de l’OL

Ligue 1: le dérapage des Lyonnais peut polluer la fin de saison de l’OL
Dernière mise à jour le 01/05/2012 à 10:18

Coupables d’avoir entonné des chants hostiles à l’adresse de Saint-Etienne dimanche lors de la présentation de la Coupe de France à leurs supporteurs, plusieurs joueurs de l’OL risquent une suspension et leur attitude peut polluer la fin de saison du club, qui espère toujours accrocher le podium.

Clairement identifiés sur le balcon de l’Hôtel de Ville de Lyon sur une vidéo qui fait le tour des sites internet, Cris, Jimmy Briand, Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti, Clément Grenier, Gueida Fofana, Maxime Gonalons et le troisième gardien Anthony Lopes pourraient se voir infliger un match de suspension et 20.000 euros d’amende, ce qui avait été le cas de Taye Taiwo.

Il y a un an, l’ancien défenseur de l’OM avait reçu une sanction identique pour avoir chanté, au Stade de France, des slogans anti-PSG après la victoire marseillaise en Coupe de la Ligue.

Il reste toutefois plusieurs questions en suspens: les Lyonnais seront-ils effectivement sanctionnés, alors que les faits se sont produits hors d’un évènement organisé par la LFP ou la FFF? Et si oui, à quelle date?

Car la fin de la Ligue 1 est fixée au 20 mai, et d’ici là Lyon n’aura peut-être plus rien à jouer.

Sevré de trophées depuis 2008, l’OL pensait avoir redoré son blason avec cette victoire en Coupe de France, la 5e de son histoire, et espérait que ce 16e trophée depuis 2001 pourrait libérer des joueurs dont la plupart avaient un palmarès vierge.

L’OL voit aussi cette victoire comme un possible tremplin pour terminer la saison en trombe, alors que son président Jean-Michel Aulas veut toujours croire au podium, mathématiquement toujours accessible même s’il n’y a guère de droit à l’erreur.

« La victoire de Lille sur Paris et la nôtre en Coupe sont deux événements qui ne vont pas forcément dans le même sens. La Coupe de France nous a libérés quelque part et nous apporte l’envie de continuer sur cette belle voie positive, mais le succès des Lillois nous complique encore plus les choses pour la 3e place », a reconnu lundi l’entraîneur Rémi Garde.

Il se serait sans doute donc bien passé de cet épisode « anti-stéphanois », désormais ultra médiatisé, pour préparer au mieux la réception de Valenciennes, mercredi à Gerland.

« Nous serions bien restés plus longtemps dans l’euphorie de ce succès en Coupe mais nous avons aussi envie de bien terminer ce championnat et concourir encore pour ce pour quoi nous pouvons concourir mathématiquement, c’est-à-dire le podium », a-t-il ajouté.

« C’est difficile, car les équipes situées devant avancent très vite », a-t-il aussi admis.

« J’espère que les joueurs n’ont pas fait une croix sur la troisième place. Il y a le devoir de faire le métier jusqu’au bout et de bien terminer. Cela m’énerverait terriblement d’avoir des regrets à la fin. On ne sait pas ce qu’il peut se passer », a-t-il prévenu.

« Finir le plus haut possible est une exigence suffisamment importante, quand on joue à l’OL, pour ne pas se démobiliser à cinq matches de la fin », a insisté l’entraîneur lyonnais.

« Nous savons que nous devons gagner les cinq dernières rencontres pour être à l’affût de la moindre erreur de Lille. Ce n’est pas encore terminé », a assuré de son côté, le gardien Hugo Lloris.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×