Aufait Maroc

Yahoo! admet que le CV de son directeur général a été embelli

Yahoo! admet que le CV de son directeur général a été embelli
Dernière mise à jour le 04/05/2012 à 11:26

Le groupe internet Yahoo! a admis jeudi « une erreur par inadvertance » dans la présentation du curriculum vitae de son directeur général Scott Thompson, qui n’est pas diplômé en informatique comme il l’avait indiqué mais seulement en comptabilité.

« Cela ne change en rien le fait que M. Thompson est un dirigeant hautement qualifié avec un passé de succès dans la direction de grandes entreprises du secteur de la haute technologie grand public », a indiqué Yahoo! dans un communiqué au Wall Street Journal.

M. Thompson est diplômé de Stonehill College, une université catholique située à proximité de Boston (Massachusetts, nord-est des Etats-Unis). Un document boursier daté de la semaine dernière mentionnait qu’il était titulaire d’une licence à la fois en comptabilité et en informatique.

M. Thompson a pris ses fonctions en janvier, quatre mois après la démission de son prédécesseur Carol Bartz qui avait échoué à remettre le groupe internet sur la voie de la croissance. Il dirigeant auparavant PayPal, la filiale de paiements en ligne du distributeur eBay.

La mise au point fournie par Yahoo! intervient après une lettre ouverte d’un fonds actionnaire de Yahoo!, qui fait pression sur la stratégie du groupe et réclame des sièges au conseil d’administration.

Le fonds Third Point, qui revendique 5,8% des parts de Yahoo! avait fait valoir que « si M. Thompson a embelli ses qualifications universitaires, premièrement cela sape sa crédibilité en tant qu’expert des hautes technologies et deuxièmement cela donne une mauvaise image du caractère du directeur général chargé de mener Yahoo! dans cette phase difficile ».

Third Point avait également mis en cause le diplôme d’une administratrice, Patti Hart, qui avait piloté l’embauche de M. Thompson.

« S’il y a eu des déclarations inexactes, cela confirmerait une nouvelle fois que Yahoo! a désespérément besoin d’un remise à nouveau totale de sa gouvernance d’entreprise », avait conclu Third Point.

Mercredi, Yahoo! avait indiqué s’opposer à ce que le patron de Third Point Daniel Loeb siège à son conseil d’admnistration, estimant qu’il n’avait pas les qualités requises, tout en proposant que le fonds nomme deux autres personnalités.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×