Aufait Maroc

Le Japon ferme dimanche son dernier réacteur

Le Japon ferme dimanche son dernier réacteur
Dernière mise à jour le 05/05/2012 à 8:17

Le Japon va fermer dimanche son dernier réacteur nucléaire encore en activité plus d’un an après la catastrophe de Fukushima, une mesure qui donnera lieu à des manifestations des militants anti-nucléaires qui fêteront l’évènement tout au long du week-end.

Selon un sondage publié le week-end dernier par l’agence Kyodo, environ 60 pc des personnes interrogées sont hostiles à la remise en état de marche de deux réacteurs nucléaires à la centrale d’Ohi (360 km au sud-ouest de Tokyo).

Le Japon possède au total 54 réacteurs nucléaires, dont quatre à Fukushima.

L’énergie nucléaire représentait environ 30 pc de l’électricité du Japon avant la catastrophe de mars 2011, la pire de l’histoire du nucléaire civil depuis Tchernobyl en 1986.

La dernière fois que le Japon a vécu sans énergie nucléaire remonte à une période de cinq jours début mai 1970, les deux réacteurs alors existants ayant dû être fermés pour maintenance, selon la Fédération des compagnies d’électricité du Japon.

Après l’accident de Fukushima-Daiichi, déclenchée par un séisme et un raz-de-marée géant sur la côte est de l’archipel, 53 des 54 réacteurs nucléaires japonais avaient été mis à l’arrêt, essentiellement pour des contrôles ou des opérations de maintenance.

Les producteurs d’énergie craignent que les arrêts des centrales nucléaires n’aboutissent à la fin du nucléaire au Japon.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook