Aufait Maroc

9ème congrès de l’USFP : « La dernière occasion » pour remettre de l’ordre dans les rangs du parti

9ème congrès de l’USFP : « La dernière occasion » pour remettre de l’ordre dans les rangs du parti
Dernière mise à jour le 06/05/2012 à 9:11

Le 9ème congrès de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), prévu au mois de septembre prochain, constitue “la dernière occasion” pour le parti de remettre de l’ordre dans ses rangs et de retrouver sa place et sa crédibilité au sein de la société, a affirmé samedi à Rabat le premier secrétaire de l’USFP, Abdelwahed Radi.

“S’il y avait divergence ces derniers années au sein du parti, c’est peut-être sur la manière et le rythme de la mise en œuvre des décisions politiques (et non pas sur) les questions fondamentales.”

Abdelwahed Radi

“Autodestruction” et “suicide collectif”

Dans un rapport présenté à l’ouverture des travaux du Conseil national du parti, M. Radi a dressé un diagnostic précis et critique de la situation actuelle du parti, qu’il a qualifié de “suicide collectif”, considérant que la crise que traverse l’USFP est une crise de compréhension et d’application des valeurs démocratiques.

La situation dans laquelle se trouve le parti actuellement, qu’il a qualifiée également d’“autodestruction”, est à l’origine de l’échec de l’USFP aux dernières élections législatives, a fait observer M. Radi, appelant à la mobilisation pour faire sortir le parti de cette impasse.

Mise en place d’un comité préparatoire des Communales

Abordant les préparatifs du prochain congrès, le premier secrétaire de l’USFP a souligné que le conseil national est appelé à trancher sur la date du congrès, le comité préparatoire et le mode de l’élection des instances dirigeantes du parti, rappelant les enjeux des prochaines échéances électorales que connaîtra le pays dans les mois à venir, et qui nécessitent davantage de préparation.

Cette réunion a été marquée également par la présentation de deux rapports sur “les préparatifs du 9è congrès” et “l’organisation des élections communales de 2012”. Le premier rapport propose la tenue du prochain congrès en septembre prochain avec pas plus de 1.200 congressistes, et la constitution immédiate d’un comité préparatoire.

Le deuxième rapport propose une plateforme pour l’élaboration d’une stratégie électorale susceptible de regagner les zones d’influence du parti dans les grandes villes, le recrutement d’une nouvelle élite selon les critères de compétence et de popularité, et la création d’un comité national des élections et de comités locaux pour la mise en œuvre du programme d’action national.

Ces deux rapports feront l’objet d’une discussion élargie entre les membres du conseil national du parti.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda