Aufait Maroc

Un avion britannique disparu en 1942 retrouvé dans un désert d’Egypte

Un avion britannique disparu en 1942 retrouvé dans un désert d’Egypte
Dernière mise à jour le 12/05/2012 à 17:26

L’épave d’un avion de chasse britannique disparu en pleine seconde guerre mondiale, en juin 1942, vient d’être découverte très bien conservée au milieu des roches et des sables d’un désert de l’ouest de l’Egypte.

Des recherches doivent désormais être entreprises pour tenter de retrouver le corps du pilote, un sergent âgé de 24 ans, qui a vraisemblablement trouvé la mort en cherchant en vain de l’aide dans cette région inhabitée.

L’avion de la Royal Air Force (RAF), un P-40 Kittyhawk de fabrication américaine, a été récemment découvert lors d’une mission d’exploration minière.

Soixante-dix ans plus tard, l’appareil est « pratiquement intact, et dans un état de conservation étonnant », a indiqué samedi à l’AFP l’attaché militaire de l’ambassade britannique au Caire, le capitaine Paul Collins, sans préciser sa localisation exacte.

L’avion a peut-être été victime d’une avarie ou d’une panne de carburant qui l’a contraint à un atterrissage de fortune, visiblement effectué dans des conditions « impeccables », a-t-il ajouté.

Son pilote, le sergent Dennis Copping, a quitté l’appareil en emportant la radio, probablement dans une tentative désespérée de trouver du secours dans cette région isolée, située à plusieurs centaines de kilomètres du premier village.

Des démarches ont été faites auprès de l’armée égyptienne pour qu’une mission soit envoyée à la recherche du corps dans cette zone rendue aujourd’hui dangereuse par des trafics avec la Libye et le Soudan voisins.

« Le pilote avait 24 ans, il était en bonne forme, il a pu marcher loin mais se serait perdu », estime le capitaine Collins, qui estime que l’accident a sans doute eu lieu dans l’après-midi, aux alentours de 16H00.

« On ne saura peut-être jamais ce qui s’est passé, mais il a probablement de la famille quelque part et il faut chercher à résoudre cette question », a-t-il ajouté.

Des démarches vont également être entreprises pour sortir l’épave du désert, et la rapatrier en Grande-Bretagne. « Nous devons maintenant comment transporter l’avion », affirme le capitaine Collins.

Selon David Keen, un historien du musée de la RAF à Hendon, près de Londres, « pratiquement tous les avions qui se sont écrasés durant le seconde guerre mondiale –et il y a en eu des dizaines de milliers– se sont brisés de telle manière que l’on n’en retrouve que des morceaux, souvent dispersés sur de grandes étendues ».

« Ce qui fait la particularité de cette épave, c’est qu’elle semble complète, et qu’elle soit restée à la surface du désert si longtemps, comme préservée du temps », a-t-il déclaré à la BBC.

L’avion faisait partie des forces britanniques du général Montgomery, mobilisées pour combattre l’Afrika Korps de l’Allemand Rommel en lui barrant notamment la route d’Alexandrie, ainsi que celle, plus à l’est, du stratégique canal de Suez.

La côte entre la Libye et l’Egypte, jalonnée de sites et de cimetières militaires, a connu des batailles parmi les plus décisives de la seconde guerre mondiale, notamment à Tobrouk (Libye) et el-Alamein (Egypte).

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×