Aufait Maroc

Indice de confiance des ménages (ICM) : La confiance des ménages en baisse au premier trimestre 2012

Indice de confiance des ménages (ICM)  : La confiance des ménages en baisse au premier trimestre 2012
Dernière mise à jour le 13/05/2012 à 9:33

L’indice de confiance des ménages (ICM) s’est établi à 82,9 points au premier trimestre 2012 contre 84,5 points, un trimestre auparavant, marquant ainsi une baisse de 1,6 point.

Cette évolution de l’ICM, qui reste en hausse de 4,5 points par rapport au même trimestre de l’année dernière où il était de 78,4 points, est le résultat de variations plus ou moins contrastées de ses différentes composantes.

Entre les premiers trimestres de 2011 et de 2012, l’opinion des ménages sur les perspectives d’évolution du niveau de vie en général s’est sensiblement améliorée. Elle enregistre cependant une détérioration depuis le quatrième trimestre de 2011. C’est ainsi que le solde relatif à cet indicateur a enregistré une hausse de 13,1 points par rapport au premier trimestre de 2011 et une baisse de 1,9 point par rapport au quatrième trimestre de la même année.

Hausse du chômage: opinion toujours pessimiste

S’agissant du chômage, 62,1% des ménages anticipent une hausse du nombre de chômeurs pour les 12 mois à venir alors que 18% anticipent une baisse d’où un solde qui s’établit à un niveau négatif de -44,1 points, soit une détérioration de 2,5 points par rapport à son niveau, un trimestre auparavant, mais en nette amélioration par rapport au premier trimestre de 2011 où il avait atteint -52,4.

Situation financière des ménages: légère amélioration

Par ailleurs, l’opinion sur la situation financière actuelle des ménages s’est améliorée au premier trimestre 2012 de 0,3 point par rapport au trimestre précédent et de 5,2 points par rapport au même trimestre de 2011.

Prix des produits alimentaires : forte anticipation d’une hausse

Pour ce qui est des prix des produits alimentaires, les ménages ont le sentiment qu’ils ont augmenté et qu’ils augmenteront davantage dans les 12 prochains mois. Plus de 9 ménages sur dix (92,4%) pensent que les prix des produits alimentaires ont augmenté dans le passé et plus de sept sur dix (72,3%) pensent qu’ils augmenteront dans le futur.

Capacité d’épargne: les ménages toujours pessimistes

Les ménages restent globalement pessimistes quant à leur capacité à épargner dans les mois à venir. Même si la proportion des ménages qui déclarent être capables d’épargner s’est légèrement améliorée d’un point entre ces deux derniers trimestres, elle reste cependant faible et en baisse par rapport au premier trimestre de 2011 (18,7% au premier trimestre de 2012 contre 19,2% au même trimestre de 2011).

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×