Aufait Maroc

L’effondrement d’une maison à Casablanca fait cinq morts : La tension monte d’un cran dans l’ancienne médina

L’effondrement d’une maison à Casablanca fait cinq morts : La tension monte d’un cran dans l’ancienne médina
Dernière mise à jour le 17/05/2012 à 9:10

Cinq personnes ont été tuées dont quatre de la même famille dans l’effondrement, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’une maison à Sidi Fatah dans l’ancienne Médina de Casablanca, selon un nouveau bilan. Le corps d’une mère de famille a été retiré des décombres, jeudi vers 12h30, soit environ treize heures après le sinistre.

Trois enfants de la victime ont également péri dans ce sinistre, alors que le père avait été extrait vivant mais gravement blessé de sous les débris aux alentours de 2h30 du matin. Une septuagénaire a aussi trouvé la mort dans l’affaissement de cette maison de quatre niveaux qui s’était produit avant minuit.

Des signes annonciateurs

Cet écroulement a endommagé trois autres maisons, dont sérieusement deux en face de celle effondrée et qui ne sont plus habitables.

La majorité des familles résidant dans cette maison avait quitté les lieux dès les premiers craquements ressentis dans l’après-midi, selon des témoignages recueillis sur place. Les éléments de la protection civile, aidés d’une équipe cynophile, poursuivent toujours les opérations de recherche d’éventuels survivants.

Le Roi Mohammed VI a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’effondrement et décidé de prendre en charge les frais d’inhumation des personnes décédées et d’hospitalisation des blessés.

Les habitants en colère

Le roi a également ordonné au ministre de l’Intérieur de se rendre sur les lieux du drame. Ce dernier accompagné du nouveau Wali de Casablanca, Mohammed Boussaid et du directeur général de la Sûreté nationale, Bouchaib Rmail ont essuyé des critiques de la part des habitants de l’ancienne médina. Conspués, traités de “voleurs”, ces responsables n’ont eu guère de choix que de rebrousser chemin.

“C’est désolant de voir ce qui est arrivé aujourd’hui et ce qui se passe toujours au sein de l’ancienne médina. Sa majesté le Roi a accordé un don estimé à 30 milliards de centimes (300 millions de dirhams) pour restructurer l’ancienne médina. Mais cette mission a été confiée à des personnes malhonnêtes, et qui plus est, ne sont pas des professionnels. D’autre part, on espère que les instructions contenues dans le message de Sa Majesté seront respectées à la lettre.”

Arafa Abdelhaq, un enseignant habitant la médina

En avril dernier, l’effondrement partiel d’une maison de trois étages menaçant ruines à Derb Hoummane dans l’ancienne médina n’avait pas fait de victimes. L’ancienne médina souffre de la problématique des maisons menaçant ruines avec 66 constructions dans cet état, selon les arrêtés de démolition, et plus de 79% des logements ayant plus de 50 ans.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×