Aufait Maroc

Prévisions de la campagne agricole 2011-2012 : Les productions céréalières baissent presque de moitié

Prévisions de la campagne agricole 2011-2012 : Les productions céréalières baissent presque de moitié
Dernière mise à jour le 17/05/2012 à 9:40

La production prévisionnelle des trois céréales principales devrait atteindre au cours de la campagne agricole 2011-2012 environ 48 millions de quintaux (Mqx), a indiqué, mercredi, le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

La superficie totale emblavée s’élève à près de 5 millions d’hectares, ce qui constitue un rendement moyen de 9,46 qx/Ha, en baisse de 42% par rapport au rendement moyen de la campagne précédente et de 30% par rapport à la moyenne décennale (2002-2011), précise le ministère dans un communiqué.

La production prévisionnelle du blé tendre, principale céréale consommée au Maroc, devrait s’élever à 26 Mqx sur une superficie de près de 2,18 millions d’hectares. Pour sa part, la production du blé dur devrait atteindre 10 millions de quaintaux, tandis que celle de l’orge devrait s’établir à 12 millions, précise la même source.

51%

Par rapport à la campagne 2010-2011 et par espèce, la production prévisionnelle s’inscrit ainsi en baisse de 38% pour le blé tendre, de 44% pour le blé dur et de 51% pour l’orge.

Cette contre performance est due notamment à une pluviométrie en baisse de 35% par rapport à une année normale ainsi qu’à une période de froid intense qui s’est traduite par un ralentissement de la croissance de certaines cultures, des dégâts limités sur la pomme de terre et la canne à sucre et, en revanche, un effet positif sur les rosacées.

Par ailleurs, les pluies enregistrées à fin mars et pendant le mois d’avril, dont le cumul a atteint près de 60 mm, a permis d’améliorer l’état végétatif des cultures, le déroulement de la pollinisation et la nouaison notamment de l’olivier dans de bonnes conditions, l’amélioration de l’état général des parcours, ce qui s’est traduit par un retour à la normale des prix du cheptel et des aliments de bétail.

Ainsi, la collecte des céréales a atteint, à fin avril 2012, un total de 22,4 millions de quintaux (Mqx), selon l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Les stocks en nette amélioration

Le stock de blé tendre s’est établi à 22,3 Mqx à la même période, soit 99,3% des céréales récoltées. Sur cette quantité, il a été utilisé plus de 49% pour l’achat de blé tendre destiné à la fabrication des farines subventionnées, indique l’Office dans son dernier bulletin d’information sur le marché des céréales.

20,9 Mqx

Les stocks des céréales ont atteint , à fin avril, 20,9 Mqx, en hausse de 12% par rapport au mois précédent. Ces stocks sont composés de 14,5 Mqx de blé tendre, 2,2 Mqx de blé dur, 2,3 Mqx de maïs et 1,9 Mqx d’orge.

Recul des importations de céréales

Pour ce qui est des importations de céréales, elles se sont chiffrées, depuis le début de la campagne agricole 2011-2012, à 52,5 Mqx. Elles sont constituées à 47% par le blé tendre, 31% par le maïs, 12% par le blé dur et 10% par l’orge, selon l’ONICL qui indique que le volume des importations témoigne ainsi d’une régression de 10% par rapport à la même période de la campagne précédente.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé, lors de son conseil, de reconduire à fin mai, la suspension des droits de douanes appliqués sur le blé tendre et le blé dur.

A lire aussi...