Aufait Maroc

Hommage mixte à Warda et Donna Summer au festival Mawazine

Hommage mixte à Warda et Donna Summer au festival Mawazine
Dernière mise à jour le 19/05/2012 à 11:50

Le festival Mawazine Rythmes du Monde à Rabat a été officiellement lancé dans la nuit de vendredi à samedi avec un hommage à deux grandes figures disparues de la chanson arabe et occidentale: la grande chanteuse algérienne Warda Al-Jazaïria et l’icône américaine de la musique disco Donna Summer.

Surnommée la « rose algérienne », Warda, adulée pour sa puissante voix et ses chansons d’amour, s’est éteinte jeudi. Mawazine a gardé un souvenir ému de cette chanteuse qui avait donné un concert à ce festival en 2009 ayant inauguré vendredi soir sa 11ème édition, selon les organisateurs.

Se déroulant dans plusieurs lieux de la capitale, avec des groupes et des chanteurs venus du monde entier, le festival a été officiellement inauguré dans le théâtre Mohammed V par la chanteuse Gloria Gaynor.

Amie intime de Donna Summer, Gloria Gaynor a rendu hommage à la diva et au Maroc, pays qu’elle « connait bien » et « aime énormement », a-t-elle expliqué.

Egalement au programme, une soirée Hassanie inédite animée par Mnat Azawan et Mnat Aichata, qui ont livré un subtil mélange entre musique bédouine et musique africaine.

Se sont également produits pour cette première journée le groupe rock américain LMFAO, le groupe Magic system, ainsi que le musicien maghrebin Aziz Sahmaoui, co-fondateur de l’Orchestre national de Barbès, qui accompagné de musiciens marocains et sénégalais a célébré la musique des Gnaoua.

Des artistes du monde entier, de l’Inde aux États-Unis en passant par le Maroc (avec notamment la grande voix de la chanson arabe karima Skalli), la Côte d’Ivoire et le Liban se produiront sur scène pendant dix jours.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda