Aufait Maroc

Premiers tests réussis pour Dragon avant de s’amarrer à la Station spatiale

Premiers tests réussis pour Dragon avant de s’amarrer à la Station spatiale
Dernière mise à jour le 23/05/2012 à 19:13

La capsule Dragon, lancée mardi pour le premier vol d’un vaisseau privé vers la Station spatiale internationale (ISS), avait réalisé mercredi avec succès tous les tests prévus à ce stade en vue d’un amarrage historique vendredi à l’avant-poste orbital.

« Jusqu’ici tout se passe comme prévu », a déclaré mercredi à l’AFP Kelly Humphries, un porte-parole du Johnson Space Center de Houston (Texas, sud), où se trouve le centre de contrôle de l’ISS, évoquant « l’optimisme » prévalant parmi les responsables de la mission.

« Tout ce qui était prévu jusqu’à maintenant dans le vol de démonstration a été effectué, notamment les tests de navigation avec le système de positionnement par satellite (GPS), d’annulation de la procédure d’amarrage et la capacité pour la capsule de +flotter+ librement dans l’espace, qui est importante pour que le bras robotisé de la Station puisse la saisir, a été vérifiée », a-t-il précisé.

Jeudi, Dragon, un vaisseau non-habité de six tonnes, doit faire une répétition générale de la procédure d’appoche, tout d’abord en effectuant à partir de 06H30 GMT un vol au plus près à 2,5 km de la Station, une distance qu’elle atteindra à 07H49 GMT et à laquelle elle se maintiendra jusqu’à 11H30 GMT avant de s’éloigner de nouveau jusqu’à 200 km, a précisé ce porte-parole.

Pendant cette période, une batterie complète de tests sera effectuée pour vérifier le bon fonctionnement des communications entre la Station située à 350 km d’altitude et Dragon ainsi que le bon état de marche du système de navigation avec le GPS pour déterminer la position de l’ISS par rapport à la capsule de SpaceX.

Les astronautes à bord de l’avant-poste orbital effectueront de leur côté une répétition des manoeuvres avec un bras robotisé pour saisir Dragon.

Les responsables de la mission à la Nasa se retrouveront jeudi soir (01H00 GMT vendredi) pour donner ou non le feu vert à la procédure d’amarrage qui en cas de décision favorable débutera peu après pour placer Dragon à 250 mètres de l’ISS à 09H28 GMT vendredi.

Si tout va bien et après un ultime « go » de Houston à 10H09 GMT, la capsule continuera de s’approcher pour être saisie à 12H06 GMT par le bras robotisé de l’ISS. Elle se trouvera alors sous Harmony, le module américain de l’ISS.

Les procédures d’amarrage proprement dites débuteront trois heures après à 15H05 GMT. L’ouverture des sas entre la Station et Dragon commercera à 10H00 GMT samedi et l’équipage de l’ISS commencera alors à transférer les 521 kg de fret (provisions alimentaires, matériels de laboratoire…) transportés par la capsule.

Ils chargeront ensuite Dragon de 660 kg de matériel d’expériences scientifiques menées dans la Station.

Dragon peut livrer jusqu’à trois tonnes d’approvisionnement à l’ISS.

Les sas entre les deux vaisseaux seront verrouillés le 30 mai en vue d’un désarrimage le lendemain à 07H15 GMT suivi d’un retour le même jour sur Terre avec un amerrissage parachuté dans le Pacifique au large de la Californie.

SpaceX avait lancé Dragon avec sa fusée Falcon 9 de la base aérienne de Cap Canaveral, (Floride, sud-est), à 03H44 du matin mardi, trois jours après une annulation du tir à la dernière seconde.

Si Dragon réussit son amarrage à l’ISS, ce sera un moment historique marquant le début d’une nouvelle ère dans le transport orbital.

Le monde « est à l’aube d’une nouvelle ère dans l’exploration spatiale dans laquelle les sociétés privées auront un rôle beaucoup plus grand », avait dit à la presse après le lancement Elon Musk, 40 ans, fondateur et patron milliardaire de SpaceX.

La Nasa mise sur le succès de SpaceX car elle compte sur le secteur privé pour prendre la relève de la navette spatiale dont la dernière a volé en juillet 2011, et ravitailler dès 2012 et à moindre coût l’ISS avant d’y transporter des astronautes vers 2015.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×