Aufait Maroc

Sony quitte Sharp et se désengage totalement de la production de dalles TV LCD

Sony quitte Sharp et se désengage totalement de la production de dalles TV LCD
Dernière mise à jour le 24/05/2012 à 11:17

Les deux géants de l’électronique japonais Sony et Sharp ont annoncé jeudi qu’ils mettaient fin à leur entreprise commune de fabrication de dalles LCD, Sony se désengageant ainsi totalement de cette activité en partie responsable de l’absence de rentabilité de ses TV.

Sony va revendre à Sharp les 7,04% qu’il détient dans une coentreprise gérant l’usine de Sakai (ouest) où sont façonnées de très grandes-dalles mères à cristaux liquides (LCD) découpées ensuite en plusieurs écrans de TV.

Le fleuron nippon du secteur va récupérer les 10 milliards de yens (100 millions d’euros) qu’il avait injectés fin 2009 dans la société Sharp Display Product (SDP), créée par Sharp pour exploiter ce complexe industriel de sa région d’origine, Osaka.

En investissant dans ce site, Sony s’assurait une part de la production des dalles de grandes tailles dont le groupe craignait un temps une pénurie, sur fond de demande atteignant des niveaux exceptionnels, notamment au Japon.

Sony ambitionnait de grimper plus tard à 34% dans SDP, ce qui ne s’est jamais concrétisé par la suite, du fait des brusques changements intervenus dans l’activité de production de dalles d’écrans de TV LCD.

Du fait d’une concurrence qui n’a cessé de s’accentuer de la part d’autres fabricants asiatiques et d’un déclin des besoins, Sony n’est pas parvenu à rentabiliser ses investissements dans la production de ces pièces maîtresses que façonnait aussi pour lui un site en Corée du Sud détenu avec son rival local Samsung Electronics.

La dissolution de la société commune avec Sharp s’incrit dans la logique des récentes décisions prises par Sony, lequel est déjà sorti il y a plusieurs mois de la coentreprise SLCD cogérée avec Samsung, en cédant ses 50% de parts à ce dernier.

Sony s’approvisionne désormais en dalles auprès de divers fournisseurs pour faire jouer la concurrence et profiter de la baisse des prix au lieu de la subir.

Il espère ainsi pouvoir faire revenir dans le vert durant l’année budgétaire 2013-2014 son activité de TV LCD déficitaire depuis huit ans et en partie responsable de la perte nette historique de quelque 4,5 milliards d’euros subie lors de l’année budgétaire achevée en mars.

De son côté Sharp, pionnier des techniques d’affichage LCD, souffre terriblement du plongeon infernal des tarifs des dalles à cause de la concurrence et de l’essoufflement de la demande.

Asphyxié, il a récemment noué un partenariat industriel et capitalistique avec le taïwanais Hon Hai, plus connu sous le nom commercial Foxconn, qui doit devenir son principal actionnaire fin mai avec une participation de quelque 10%.

L’alliance prévoit aussi que le groupe taïwanais, spécialiste de l’assemblage d’appareils numériques pour de très grandes marques, prenne la moitié des parts et de la production de l’usine ultramoderne de Sakai spécialisée dans les dalles-mères de très grands formats.

L’accord avec Hon Hai pourrait aussi, selon le journal économique Nikkei de jeudi, se matérialiser par une aide technologique de Sharp au groupe taiwanais pour lui permettre d’exploiter des techniques avancées dans une nouvelle usine de dalles de petites et moyennes dimensions en Chine.

Avant même la conclusion de cette entente espérée salvatrice mais jugée contre-nature par certains experts japonais du secteur, Sharp avait entrepris mi-2011 une vaste réorganisation de ses activités LCD, pilier central de l’entreprise mais très affecté par les catastrophes naturelles au Japon et les bouleversements conjoncturels mondiaux.

Déficitaire comme jamais l’an passé, le groupe, qui voulait mordicus conserver ses savoir-faire uniques au Japon, s’est vu contraint de revoir totalement sa ligne de produits et son modèle industriel.

Abandonnant le façonnage de dalles d’écrans pour téléviseurs de petites et moyennes tailles, il concentre désormais ses ressources humaines et techniques sur le développement et la fabrication d’écrans pour appareils nomades et de dalles de très grandes dimensions pour TV géantes et applications professionnelles, domaines où la concurrence est pour le moment moins rude compte tenu des technologies de pointe qu’exige la qualité attendue.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×