Aufait Maroc

RDC : nouveaux combats dans un fief rebelle dans l’est du pays

RDC: nouveaux combats dans un fief rebelle dans l’est du pays
Dernière mise à jour le 26/05/2012 à 17:25

Les combats qui avaient repris samedi matin entre l’armée congolaise et les mutins dans un fief rebelle dans le Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, ont cessé en début de soirée, a constaté l’AFP.

Trois chars de combats continuaient cependant à pilonner la colline de Mbuzi, une des bases des dissidents, a-t-on pu constater.

Dans la matinée, le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, porte-parole du Mouvement du 23 mars, un groupe issu de l’ancienne rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) avait annoncé que les combats avaient « repris depuis 07h00 (05h00 GMT) non loin de la colline de Mbuzi ».

Les soldats de l’armée gouvernementale « attaquent avec des armes lourdes et des armes légères. Ils tentent de récupérer Mbuzi, mais ils ont échoué dès le matin. Nous les avons déjà repoussés », a-t-il expliqué à l’AFP.

« Nous sommes en train de bombarder les positions de l’ennemi sur Mbuzi, où ils ont affiché une certaine résistance. Des hélicoptères sont aussi engagés pour bombarder cette colline, que nous avons encerclée. Les bombardements va aider les infanteries à avancer », a également déclaré à l’AFP un commandant loyaliste qui participe aux combats.

« L’ennemi vient aussi de commencer une attaque sérieuse et le combat est violent », a aussi annoncé à l’AFP un colonel se trouvant sur le front.

« Des hélicoptères de combat et au moins six chars de la FARDC (Forces armées) ont bombardé vers Jomba », un groupement de localités qui avait fait l’objet d’intenses combats samedi dernier, a dit le lieutenant-colonel Kazarama.

En début d’aprés midi des volutes de fumée étaient visibles au-dessus de la colline de Mbuzi, selon un correspondant de l’AFP. « Nous venons de pilloner suffisamment la colline de Mbuzi, et les mutins sont en débandade. Demain matin, nous allons continuer les opérations de ratissage », a déclaré à l’AFP le colonel loyaliste.

« Nous pensons que les mutins ont déjà quitté la colline, et nous comptons nous assurer de notre contrôle dans le secteur. Notre mission est que la population revienne vivre dans les positions que nous venons d’occuper », a-t-il ajouté.

Les mutins sont repliés dans trois collines -Mbuzi-Chanzu et Runyonyi- près du Parc national des Virunga, frontalier du Rwanda et de l’Ouganda et qui abrite notamment des gorilles de montagnes et, entre autres, une petite population de gorilles des plaines -une espèce menacée d’extinction.

Vendredi, l’armée et les mutins se sont affrontés dans les environs de la colline de Chanzu. En début de soirée, le calme était revenu, l’armée comme les mutins ayant conservé leur position dans ce secteur, selon un journaliste de l’AFP.

Le Nord-Kivu regorge de minerais précieux, notamment de cassitérite et de coltan (largement utilisés en électronique), ainsi que de gisements d’or. Des groupes rebelles, des milices locales et des militaires sont régulièrement accusés d’exploiter illégalement ces ressources.

Le M23, qui est dirigé par le colonel Sultani Makenga (ex N.3 du CNDP), réclame notamment la mise en oeuvre des accords de paix de 2009 qui a permis l’intégration des ex-rebelles dans l’armée. Ils dénoncent notamment des problèmes de salaires, de nourriture, d’obtention de grades et de fonctions.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×