Aufait Maroc

Marrakech : Arrestation de deux Français recherchées par Paris

Marrakech: Arrestation de deux Français recherchées par Paris
Dernière mise à jour le 01/06/2012 à 16:11

La police marocaine a annoncé vendredi avoir arrêté deux ressortissants français soupçonnés d’avoir mené des attaques contre des banques et de dépôts de fonds en France, a-t-on indiqué de source officielle à Rabat.

« Les services de sécurité marocains ont procédé vendredi matin à Marrakech (sud) à l’interpellation de deux dangereux malfaiteurs (français) recherchés par les autorités judiciaires françaises », a indiqué un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Selon cette dernière, il s’agit du « Français d’origine ivoirienne P.L et de son acolyte français d’origine marocaine A.N ».

Ces deux personnes étaient « activement recherchées » par la France pour « leur implication dans des attaques violentes menées au moyen d’explosifs et d’armes à feu sur le territoire français contre des centres forts » (lieu de dépôt de fonds). Une de ces attaques a causé « la mort » d’une personne, toujours selon la DGSN.

Contactée par l’AFP, une source sécuritaire a précisé que le premier prévenu serait poursuivi dans une affaire de janvier 2012 introduite auprès du tribunal de grande instance de Lille (nord de la France) alors que le second serait impliqué dans un dossier d’octobre 2011 soumis au même tribunal de cette ville.

Selon la police, les « deux dangereux criminels, entrés au Royaume sous de fausses identités, n’ont pu déjouer la vigilance des services de sécurité marocains qui ont rapidement procédé à leur identification formelle et à leur localisation à Marrakech », une des principales villes touristiques du pays.

Leur arrestation, selon la même source, a été effectuée « sous le contrôle du parquet » de Marrakech dans le « strict respect des règlements en vigueur », ainsi qu’en « exécution de deux mandats internationaux d’arrêt délivrés à leur encontre par la justice française ».

Ce coup de filet témoigne de « l’exemplarité et de l’efficacité des relations de coopération entre le Royaume du Maroc et la République française en matière de lutte contre le banditisme et le crime organisé », selon la police marocaine.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

L’agenda