Aufait Maroc

Environ 9 millions d’hectares réservés au blé tendre au Maroc selon responsable

Environ 9 millions d’hectares réservés au blé tendre au Maroc selon responsable
Dernière mise à jour le 05/06/2012 à 8:08

Une surface de 9 millions d’hectares est réservée au blé tendre national, dont la farine est consacrée à la tranche défavorisée de la population marocaine notamment au niveau du monde rural avec un prix de 2 DH le kilogramme, a indiqué, lundi à Rabat, le directeur de la concurrence au ministère des Affaires générales et de la gouvernance, Hassan Bousselmane.

« Plusieurs personnes ignorent l’existence d’une farine avec un tel prix, or c’est le cas. La farine nationale du blé tendre (FNBT) bénéficie d’une subvention qui s’étale sur 4 étapes où interviennent plusieurs opérateurs, allant de l’agriculteur aux ménages, tout en passant par le stockeur, le minotier et le grossiste », a-t-il expliqué lors de la présentation des résultats d’une étude menée sur les produits subventionnés dans le cadre de la Caisse de Compensation.

Dans le souci d’assurer la protection de l’agriculteur, l’Etat fixe chaque année un prix de référence du blé de l’agriculteur à l’organisme stockeur (290 DH/q en 2012). C’est un prix théorique de protection du consommateur qui représente la base de négociation pouvant aboutir à un prix de transaction supérieur ou inférieur à 290 DH.

Entre le stockeur et le minotier, la subvention de l’Etat qui s’est frayée une place, a atteint en 2011 une valeur de 22 DH/q en plus d’une subvention de magasinage de 2 DH/q/15 j (9,4 DH/q en 2011), a souligné M. Bousselmane.

En effet, le prix de cession à la minoterie (258,80 DH/q en 2011) fixé par Arrêté peut être inférieur ou supérieur au prix souhaité par le stockeur. Le différentiel est bien subventionné par l’Etat, a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le prix d’achat du minotier (258,80 DH/q), auquel s’ajoutent ses frais et marges, donnent le prix fixé par Arrêté de 325,375 DH /q. La différence entre le prix de revient et le prix de vente fixé par Arrêté (182 DH/q) correspond alors à la subvention fixée par arrêté .

La dernière étape de ce long processus d’acheminement du blé tendre est celle du commerçant dépositaire aux ménages. Le grossiste achète à un prix de 182 DH /q et vend au détaillant à 188 DH /q, lequel vend la FNBT au consommateur à un prix public fixé par Arrêté à 200 DH /q (soit 2DH/kg).

De ce fait et au bout de ces 4 étapes, la somme des subventions a été en moyenne de 193 DH/q en 2011, soit un montant total de 1.716,32 millions de dirhams au cours de la même année.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×