Aufait Maroc

Résolution des difficultés d’ordre social : Boulif met en avant le rôle du secteur privé et la société civile

Résolution des difficultés d’ordre social : Boulif met en avant le rôle du secteur privé et la société civile
Dernière mise à jour le 07/06/2012 à 10:33

Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, Mohamed Najib Boulif, a indiqué que si la responsabilité des systèmes de protection sociale est l’apanage de l’Etat, il n’en demeure pas moins que le secteur privé et la société civile peuvent également jouer un rôle important dans la résolution des difficultés d’ordre social.

Le ministre intervenait mercredi, lors d’un panel sur “les systèmes de protection sociale”, organisé dans le cadre du Forum économique mondial (WEF), sur les régions du Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) et de l’Eurasie, dont les travaux se poursuivent à Istanbul, en Turquie.

L’approche à adopter pour gérer le dossier de la protection sociale diffère d’un pays à l’autre, et il s’avère donc difficile de parler d’un “modèle unique” pour tous les pays, a indiqué M. Boulif, estimant que “le modèle de solidarité”, qui caractérise la société marocaine, est “la solution aux problèmes et faiblesses des systèmes de protection sociale dans le monde”.

Le ministre, qui a rappelé la différence entre les systèmes de société dans les pays en développement et ceux de l’Occident, qui font face, eux aussi, a des problèmes en ce qui concerne leurs régimes de protection sociale, s’est interrogé sur “l’utilité des modèles occidentaux”.

La protection sociale constitue un domaine multidimensionnel confronté à plusieurs problèmes, a-t-il précisé, citant notamment les difficultés de financement, les changements au niveau des structures démographiques, l’amélioration de l’espérance de vie et le rythme de l’urbanisation.

Il s’agit de la 1ère fois depuis 42 ans que le WEF organise un événement axé exclusivement sur les régions MENA et Eurasie, qui connaissent actuellement de profondes transformations aussi bien sur le plan économique que politique et social.

Le Forum, qui se déroule sous le thème: “mettre en liaison des régions en transition”, réunit plus de 1.000 leaders du monde des affaires et de la politique, ainsi que des universitaires et des représentants de la société civile en provenance de plus de 70 pays.

A lire aussi...