Aufait Maroc

Baccalauréat : les copies d’examen correspondant à ce qui a été publié sur Facebook seront annulées

Baccalauréat: les copies d’examen correspondant à ce qui a été publié sur 
Facebook seront annulées
Dernière mise à jour le 13/06/2012 à 14:29

La Commission nationale de suivi des examens du baccalauréat a décidé d’annuler toutes les copies des épreuves correspondant à ce qui a été publié sur Facebook, après avoir pris connaissance du contenu diffusé mardi et mercredi sur le réseau social.

Cette décision a été communiquée à l’ensemble des centres de correction pour exécution, indique mercredi le ministère de l’Education nationale dans un communiqué.

Le ministère a expliqué que sur la base des rapports régionaux et provinciaux reçus jusqu’à présent, deux candidats au baccalauréat à Khouribga, dans les branches respectivement des sciences de la vie et de la terre et physique-chimie, ont été arrêtés en flagrant délit d’usage de leurs téléphones portables pour communiquer via Facebook alors qu’ils passaient l’épreuve des mathématiques dans deux salles différentes.

Dans un précédent communiqué, ce département avait expliqué en réponse à ce qui a été rapporté par certains médias ayant fait état de fuites des épreuves des examens du baccalauréat, session ordinaire (juin 2012) d’après des informations diffusées sur Facebook, que les candidats libres quittent les salles d’examens au début des épreuves munis du sujet de l’examen dont ils établissent des photocopies qu’ils diffusent ensuite sur le réseau social, faisant croire à l’opinion publique qu’il s’agit de fuites d’épreuves.

Le communiqué a dans ce cadre rappelé l’arrestation d’un candidat libre à Larache, qui a agressé physiquement un enseignant chargé d’assurer la surveillance à sa sortie du centre d’examen. Un autre candidat libre dans un centre d’examen à Settat a été arrêté alors qu’il passait l’épreuve des mathématiques, branche des sciences de la vie et de la terre, ajoute le communiqué, précisant que les procédures juridiques en vigueur seront prises à l’encontre des deux candidats.

Le ministère assure, par ailleurs, que le deuxième jour des examens du baccalauréat s’est déroulé dans un climat positif grâce à la maitrise de toutes les opérations relatives à l’organisation des examens à l’exception de cas isolés, notant que 617 cas de fraude ont été recensés le premier jour au niveau national.

Selon les données préliminaires, le taux de participation des candidats libres a atteint 62 pc durant le premier jour des examens.

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×