Aufait Maroc

Union du Maghreb Arabe : Une nécessité politique et une aspiration des peuples de la région

Union du Maghreb Arabe : Une nécessité politique et une aspiration des peuples de la région
Dernière mise à jour le 17/06/2012 à 9:22

Le Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, a affirmé samedi à Casablanca que la concrétisation de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) s’avère aujourd’hui plus que jamais une nécessité politique et une aspiration des peuples de la région.

“La concrétisation de ce rêve d’Union est également un devoir à la mémoire de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour l’indépendance des pays du Maghreb”, a souligné M. El Ktiri lors de la séance d’ouverture du 1er Forum maghrébin dédié aux fils des martyrs de l’indépendance des pays du Maghreb sous le thème “Patrimoine des parents: legs aux fils”.

Pour Abdelkrim Zerktouni, secrétaire général de la Fondation Mohamed Zerktouni pour la culture et les recherches, une telle rencontre à l’échelle maghrébine est à même de resserrer les liens entre les descendants des résistants pour l’indépendance dans les pays du Maghreb.

Sommet maghrébin, sommet de l’espoir

Dans la même optique, le secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), Habib Benyahya, a exprimé le vœu de voir le prochain Sommet maghrébin, prévu en Tunisie, parvenir à insuffler une nouvelle dynamique à cet espace pour le bien-être des peuples et de la sécurité dans la région.

“Nous espérons que le prochain Sommet de l’UMA permettra la concrétisation des vœux et des idées prônés par les pères fondateurs de cette Union”, a souligné le responsable maghrébin.

Et de faire remarquer que le contexte politique actuel dans la région magrébine exige aujourd’hui une réelle volonté pour redynamiser l’Union qui demeure depuis plusieurs décennies au point mort.

3%

Il a indiqué que le volume des échanges commerciaux entre les pays maghrébins, qui ne dépasse guère les 3%, demeure en-deçà du niveau existant entre certaines communautés en Afrique.

M. Benyahya a appelé l’ensemble des composantes de la société dans la région à œuvrer d’un même élan pour l’aboutissement de l’UMA, notamment les jeunes qui constituent le fer de lance de cette dynamique d’intégration régionale.

Ce Forum de trois jours est organisé par la Fondation Mohamed Zerktouni pour la culture et les recherches, en partenariat avec le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, ainsi qu’avec l’Organisation de l’Espace du Maghreb.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

×