Aufait Maroc

Euro/Angleterre : Rooney revient et il n’est plus tout seul

Euro/Angleterre: Rooney revient et il n’est plus tout seul
Dernière mise à jour le 19/06/2012 à 8:37

L’Angleterre, qui n’a besoin que d’un point mardi face à l’Ukraine pour atteindre les quarts de finale de l’Euro, se réjouit du retour de suspension de Wayne Rooney, mais sait désormais qu’elle peut aussi compter, avec Carroll, Welbeck ou Walcott, sur d’autres attaquants de qualité.

Suspendu pour les deux premiers matches de l’Euro-2012 après un coup de pied à un joueur du Monténégro lors de la dernière journée des qualifications, l’attaquant de Manchester United se morfondait dans les tribunes depuis le début de l’épreuve.

Son calvaire est terminé et il va enfin pouvoir faire parler de lui pour autre chose que ses coupes de cheveux.

Mais depuis les hauteurs de la Donbass Arena de Donetsk ou du stade olympique de Kiev, Rooney a pu constater que son absence avait été plutôt bien gérée par des remplaçants dont on n’attendait peut-être pas autant. C’est une divine surprise pour les supporteurs de l’Angleterre: il y a une vie sans Wayne Rooney.

Lors d’un match totalement débridé et qui sentait bon la Premier League vendredi face à la Suède, ce sont trois attaquants qui ont marqué les buts anglais (3-2).

D’abord Andy Carroll d’un coup de tête absolument magistral, puis Theo Walcott d’une frappe flottante et enfin Danny Welbeck d’une talonnade aérienne inspirée. Au passage, l’entrée en jeu de Walcott à la place d’un Milner d’une épouvantable lenteur a totalement fait basculer le match.

Résultat: les médias anglais s’interrogeaient -plus ou moins sérieusement- samedi sur la présence ou non de Rooney dans le 11 de départ mardi face à l’Ukraine.

« Rooney sera disponible après sa suspension… mais qui a besoin de Wayne Rooney quand vous avez Danny Welbeck et Andy Carroll ? », écrit ainsi The Sun.

Mais dès la fin du match, le sélectionneur Roy Hodgson a mis les choses au clair. « Je suis très heureux d’avoir ce genre de problèmes. Je suis très content des performances des deux attaquants et la contribution de Theo Walcott a été énorme », a-t-il d’abord reconnu.

« Mais Rooney est un joueur très spécial et ce serait très dur de m’en passer », a-t-il ajouté.

« Wayne a été excellent à l’entraînement et il a l’air vraiment en forme. Nous avons besoin d’être bons lors du prochain match face à l’Ukraine, car nous devrons obtenir un bon résultat. Un joueur comme Rooney peut faire une grosse différence », a encore dit Hodgson.

Du coup, il ne fait guère de doute que Rooney (74 sélections, 28 buts) sera titulaire mardi à Donetsk. Il tiendra le même rôle que sous le maillot des Red Devils, celui d’un attaquant de soutien, buteur mais aussi capable de décrocher pour aller chercher des ballons.

Hodgson a expliqué qu’Ashley Young devrait repasser sur le flanc gauche, « sa position naturelle ». Il doit donc encore décider qui de Carroll ou de Welbeck occupera le poste d’avant-centre.

Après le match réussi vendredi par les deux hommes, on comprend qu’il y a de pires problèmes que celui-là.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×