Aufait Maroc

Egypte : le Caire nie que Morsi ait donné un entretien à l’agence iranienne Fars

Egypte: le Caire nie que Morsi ait donné un entretien à l’agence iranienne Fars
Dernière mise à jour le 25/06/2012 à 17:23

La présidence égyptienne a nié lundi que le président élu, Mohamed Morsi, ait donné un entretien à l’agence iranienne Fars.

« M. Morsi n’a donné aucun entretien à Fars et tout ce que cette agence a publié est sans fondement », a indiqué un porte-parole de la présidence, cité par l’agence officielle Mena.

Selon Fars, le nouveau président égyptien a prôné un renforcement des relations entre l’Iran et l’Egypte, rompues depuis plus de 30 ans, et annoncé qu’il souhaitait « réviser » les accords de paix avec Israël, dans une interview accordée à l’agence iranienne.

Le renforcement des relations entre l’Iran et l’Egypte « créera un équilibre stratégique régional et fait partie de mon programme », a-t-il déclaré dans une interview accordée dimanche à Fars, quelques heures avant l’annonce officielle de sa victoire à l’élection présidentielle, selon l’agence iranienne.

Toujours selon l’agence iranienne, M. Morsi a ajouté que l’Egypte allait « réviser les accords de Camp David » qui ont établi la paix avec Israël. « Mais tout cela sera fait par les organes gouvernementaux et le cabinet, car je ne prendrai aucune décision seul ».

« Notre politique à l’égard d’Israël sera basée sur l’égalité car nous ne sommes pas inférieurs à eux. Nous discuterons du droit des Palestiniens car cela est très important », a ajouté M. Morsi selon Fars.

Dans son discours à la nation peu après sa victoire à la présidentielle, M. Morsi a promis dimanche de respecter les traités internationaux signés par son pays.

« Nous préserverons les traités et chartes internationaux », a-t-il déclaré, sans plus de précisions. Parmi les principaux engagements internationaux de l’Egypte figurent les accords de paix avec Israël conclus en 1979.

A lire aussi...