Aufait Maroc

Euro/Italie : les tirs au but « de la chance à 80% » pour Prandelli

Euro/Italie: les tirs au but « de la chance à 80% » pour Prandelli
Dernière mise à jour le 25/06/2012 à 9:30

Le sélectionneur de l’Italie Cesare Prandelli a estimé que les tirs au but étaient « de la chance à 80% » après la qualification de son équipe pour les demi-finales de l’Euro, dimanche à Kiev, contre l’Angleterre (4-2 t.a.b.).

Q: Avez-vous été surpris d’avoir autant la balle ?

R: « Je n’ai pas été surpris de dominer. Je savais qu’on pouvait contrôler le match. Mais j’avais peur de leur laisser trop d’espaces sur les contre-attaques, mais nous avons su les bloquer. Le président (de la République italienne Giorgio) Napolitano nous a appelés pour nous féliciter. Nous sommes très satisfaits, mais il faut être prêts pour l’Allemagne. Ils seront favoris bien sûr, ils ont deux jours de récupération de plus. Mais avec la même envie qu’aujourd’hui, nous aurons une carte à jouer. »

Q: Vous n’avez pas marqué…

R: « On a essayé de jouer au football, de les faire sortir de leur défense mais ils ne le voulaient pas. Si on avait marqué, ça aurait été plus spectaculaire. Mais nous avions bien préparé ce match et les joueurs ont fait exactement ce qu’on leur avait demandé. Bien sûr, les tirs au but sont une loterie mais je crois qu’on méritait de se qualifier. »

Q: Comment avez-vous vécu les tirs au but ?

R: « Avec les bras autour de mon fils. Je lui ai dit qu’il avait de la chance de voir ça sans payer. »

Q: Qu’avez-vous pensé quand Montolivo a raté son penalty ?

R: « J’ai pensé qu’il avait fait un très bon match et j’ai été très triste pour lui. il avait été l’un des meilleurs. »

Q: Roy Hodgson a laissé entendre que les tirs au buts, c’est de la chance…

R: « Je suis totalement d’accord. C’est de la chance à 80%. Bien sûr, certains ratent moins souvent que d’autres car ils sont plus calmes et plus concentrés. Mais la chance est le facteur décisif. »

Q: Comment jugez-vous vos attaquants ?

R: « Tous les attaquants ont été bons. C’est dur de se créer des occasions. On a été très déterminés, mais on a aussi créé, on a eu des idées, on a essayé de jouer en triangle, de trouver des espaces. »

Q: Un mot sur Balotelli ?

R: « Il a été excellent je crois. Il a eu des occasions. Il a montré qu’il avait du caractère, en disant qu’il voulait tirer le premier penalty . Ca veut dire qu’il a vraiment beaucoup de personnalité. »

Q: Pouvez-vous gagner contre l’Allemagne ?

R: « L’Allemagne est toujours la favorite avec l’Espagne. Pour gagner, on aura besoin d’avoir tout le monde en forme et frais. On a des idées on va essayer de les mettre en oeuvre. Ce sera ouvert je pense. C’est une grande équipe. Ils ont changé trois joueurs et ça n’a rien changé. »

Q: Vous aurez deux jours de moins pour récupérer…

R: « C’est un problème. Il faudra être très efficace. Si on finit cette conférence un peu plus vite, on pourra gagner du temps de récupération (sourire…). Dix minutes après la fin du match, on avait fini de faire la fête. On veut aller au lit et se préparer pour la demi-finale. Si on récupère tout le monde, je pense qu’on pourra jouer au foot contre cette grande équipe. »

A lire aussi...

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

×