Aufait Maroc

Equipe de France : Le Graët et Blanc se donnent 48 h de réflexion

Equipe de France: Le Graët et Blanc se donnent 48 h de réflexion
Dernière mise à jour le 29/06/2012 à 10:35

Noël Le Graët, le président de la FFF, a entamé jeudi avec Laurent Blanc les discussions sur la prolongation du contrat du sélectionneur, mais les deux hommes se sont finalement donné « un délai de 48h de réflexion supplémentaire », qui soulève bien des questions.

« Chacun a dit ce qu’il pensait de la situation, est venu résumer Blanc à l’issue de la journée. Ca a été plus que courtois. On a beaucoup de points de vue communs. Après c’est une décision d’abord personnelle. C’est pour cela que l’on ne s’est pas arrêté à une décision et que l’on va prendre 48h de délai de réflexion. »

Blanc « voulait entendre +j’ai envie de travailler avec vous+ et cette phrase n’est pas venue », a interprété une source proche du dossier pour expliquer ce contre-temps.

Sorti en quart de l’Euro-2012 par l’Espagne, l’objectif minimal assigné pour s’asseoir autour de la table, Blanc était arrivé seul et en taxi vers 10h30.

« A mon avis, on va se reparler dans le week-end », a-t-il laissé entendre avant de repartir à Bordeaux.

Depuis l’arrivée de Le Graët, Blanc, qui idéalement aurait souhaité parapher un nouvel engagement avant le début du tournoi, entretient des relations ambiguës avec l’ex-président de Guingamp, réputé têtu et économe.

Toujours est-il que les deux hommes, accompagnés du directeur administratif des Bleus Marino Faccioli et de son chef de presse Philippe Tournon, sont partis déjeuner avant de reprendre leurs échanges dans l’après-midi.

Interrogé mercredi, Noël Le Graët avait déjà expliqué que les négociations pourraient traîner jusqu’au week-end. Il avait également assuré qu’il communiquerait largement à l’issue du comité exécutif de la FFF mardi, date à laquelle il devrait répondre à toutes les questions.

A l’issue de l’Euro, les deux hommes étaient restés flous sur l’avenir alors que les éliminatoires pour le Mondial-2014 débutent le 7 septembre en Finlande et qu’un match amical est prévu le 15 août au Havre contre l’Uruguay.

Si le sélectionneur souhaite prolonger, cela sera sans doute aux conditions de Le Graët. Le patron de la « 3F » a toujours trouvé que l’équipe de France version Blanc coûtait trop cher et il devrait notamment mettre fin aux séjours à Enghien-les-Bains les veilles de match au Stade de France et exiger que le staff (22 personnes actuellement) soit réduit.

Si pour une raison ou une autre Blanc ne poursuit pas l’aventure, Le Graët devra rapidement se retourner. Pour le remplacer, la rumeur Paul Le Guen a circulé il y a quelques mois, mais la piste la plus évidente mènerait à Didier Deschamps, qui négocie âprement son départ de Marseille avant la reprise lundi.

Mais « DD » coûte cher lui aussi et, surtout, il est conseillé comme Blanc par Jean-Pierre Bernès, dont les relations avec Le Graët sont notoirement mauvaises.

Outre le cas du sélectionneur, le sort de certains joueurs qui encourent des sanctions comme Nasri, Ménez, Ben Arfa et M’Vila pourrait aussi avoir été négocié. Les deux premiers ont proféré publiquement des insultes contre médias et arbitre, et l’attitude des deux autres envers le sélectionneur est mise en cause.

Des sources à la FFF indiquaient mardi vouloir frapper « vite et fort » pour se démarquer de Knysna qui n’a « pas eu valeur d’exemple ».

En marge des tractations, la défense a toutefois déjà commencé à s’organiser.

M’Vila a ainsi mis sur le compte de l’abattement sa sortie du terrain sans saluer le sélectionneur en quart de finale. « A partir du moment où personne ne manque de respect à personne, pourquoi faire tant d’histoire », s’est-il encore interrogé.

Dans L’Equipe, le capitaine Hugo Lloris a absous jeudi son coéquipier Ménez, incorrect à son égard contre l’Espagne. Cela suffira-t-il ?

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×