Aufait Maroc

Bébé et animal familier à la maison : Pour faire mûrir le système immunitaire des très jeunes enfants

Bébé et animal familier à la maison : Pour faire mûrir le système immunitaire des très jeunes enfants
Dernière mise à jour le 10/07/2012 à 10:49

Les bébés ayant un contact avec des chiens de compagnie attrapent moins d’infections de l’oreille et d’affections respiratoires que ceux dont les domiciles n’abritent aucun animal, a conclu une étude finlandaise publiée lundi dans la revue américaine Pediatrics.

Sans en expliquer les raisons, l’étude suggère que vivre au contact d’un chien qui passe au moins une partie de sa journée à l’extérieur, pourrait renforcer le système immunitaire d’un enfant dans la première année de sa vie. Dans une moindre mesure, les chats, également, semblent apporter une certaine protection aux bébés.

“Nous montrons des premières preuves que la possession d’un chien peut être protectrice contre les infections de l’appareil respiratoire pendant la première année de la vie”, dit l’étude qui conclut:

“Nous faisons l’hypothèse que les contacts des animaux pourraient aider à faire mûrir le système immunitaire menant à des réponses immunitaires plus efficaces et à des périodes d’infection plus courtes.”

Les auteurs de l’étude finlandaise.

L’amélioration a été significative, même après que les chercheurs ont écarté d’autres facteurs qui pourraient renforcer le risque d’infection, comme le fait de ne pas avoir été allaité, de fréquenter une crèche, d’être élevé par des fumeurs ou des parents asthmatiques, ou d’avoir des frères ou des sœurs plus âgés dans la famille.

En plus d’avoir moins fréquemment des infections de l’oreille et respiratoires, les bébés proches de chiens nécessitaient en moyenne moins de traitements antibiotiques, affirme l’étude.

Quelles mesures d’hygiène retenir aujourd’hui?

“Ce qui est dangereux, c’est le biberon qui reste au soleil et qui se transforme en véritable bouillon de culture, mais il ne faut pas s’inquiéter d’un enfant dont les mains ne sont pas très propres et qui porte ses doigts à la bouche.”

Pr. JF Bach, immunologiste.

“L’hygiène qui compte, c’est la propreté de l’eau que l’on boit, c’est la chaîne du froid, ce sont les vaccinations et les antibiotiques utilisés à bon escient, dès lors que l’on n’en abuse pas”, ajoute le Pr. Bach.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×