Aufait Maroc

La mortalité infanto-juvénile en baisse, selon le HCP

La mortalité infanto-juvénile en baisse, selon le HCP
Dernière mise à jour le 11/07/2012 à 8:50

De 47 décès pour mille naissances vivantes en 2001, le taux de mortalité infanto-juvénile (0 à 5 ans) est passé à 36 pour mille en 2010, selon une note d’information publiée mardi par le Haut commissariat au plan (HCP) à l’occasion de la journée mondiale de la population.

Cette baisse, qui a touché beaucoup plus le milieu rural avec une régression relative de 39% que le milieu urbain, qui a enregistré un recul relatif de 18%, s’explique, à raison de 94%, par le recul de la mortalité infantile qui est passé, à son tour, de 40 pour mille en 2001 à 30 pour mille en 2010.

Le niveau de mortalité infantile est, par ailleurs, fortement corrélé à celui de la mortalité maternelle, qui a également enregistré une baisse importante, passant de 227 pour 100.000 naissances durant 1994-2003 à 112 en 2010 avec une baisse plus importante en milieu urbain qu’en milieu rural, ajoute le HCP.

Une fécondité mieux maîtrisée

S’agissant de la baisse de la mortalité maternelle, elle s’explique, essentiellement, par la réduction de la fécondité qui est passée de 2,5 enfants par femme en 2004 à 2,2 en 2010, une pratique contraceptive accrue de 63% en 2003 à 67,4% en 2011, un recours croissant aux soins prénataux prodigués par un personnel qualifié de 67,8% en 2001 à 77,1% en 2010 et une augmentation de la proportion des femmes ayant accouché en milieu surveillé de 60,8% en 2001 à 72,7% en 2010.

Légère augmentation de la prévalence du VIH/Sida

Un autre aspect associé à la santé reproductive et faisant partie des objectifs du millénaire concerne la prévalence du VIH/Sida qui reste relativement faible malgré une légère augmentation de 0.09% en 2005 à 0,14% en 2011 enregistrée par le ministère de la Santé.

La journée mondiale de la population est placée cette année sous le thème “l’accès universel au service de santé reproductive”, lié à la réalisation des OMD.

Ceci n’empêche pas le Maroc d’être parmi les pays qui sont sur la bonne voie de réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) à l’horizon 2015, souligne le HCP.

A lire aussi...

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×