Aufait Maroc

Edito : Le déficit budgétaire dans une mauvaise impasse à fin 2012

Edito : Le déficit budgétaire dans une mauvaise impasse à fin 2012
Dernière mise à jour le 12/07/2012 à 17:12

La situation des charges et ressources du Trésor, publiée dans le bulletin mensuel des statistiques de la trésorerie générale, laisse apparaître un très lourd déficit budgétaire à fin juin 2012 de moins 28 milliards de dirhams (MMDH) alors qu’il n’était que de moins 7 MMDH en juin 2011. Les dernières retouches apportées au budget de 2012 montrent, selon la trésorerie générale, un déficit prévisionnel de moins 75 MMDH à fin 2012, soit plus de 9% du PIB, si à la fin de cette année aucune modification n’est apportée aux dépenses et recettes de l’État.

Notre ministre des Finances reste convaincu que le déficit budgétaire sera autour de 5% du PIB (soit environ 41 MMDH) à fin 2012.  C’est donc 34 MMDH que l’actuel gouvernement compte trouver, en réduisant les dépenses d’investissement et en recherchant tous azimuts, plus d’entrées fiscales. Certains investissements devront être retardés et les contrôles fiscaux multipliés.

Le Centre marocain de conjoncture (CMC), lors de sa dernière conférence, a évoqué la nécessité de revoir notre modèle de développement, rejoignant ainsi le HCP et bien d’autres observateurs. Il nous laisse toutefois sur notre faim en ne nous livrant que des critiques très générales et des propositions sans modalités d’application.

On apprend qu’il faut accélérer le rythme de croissance économique… OK, mais comment? Qu’il faut élargir le marché intérieur… Certes, mais comment et par où commencer? Qu’il faut continuer la réforme fiscale et donner du souffle aux classes moyennes… D’accord, mais on aimerait bien connaître quelles augmentations ou baisses d’impôts suggére le CMC et quel montant cela pourra rapporter à l’État. On apprend également qu’il faut mettre en place des politiques cohérentes dans le domaine de la santé, de l’éducation, du logement et de l’emploi… Oui mais c’est bien ce que souhaite tout le monde!

Ce qu’on veut savoir c’est quelles mesures pertinentes doivent être prises ici et maintenant!

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l'essentiel de l'actualité nationale et mondiale.

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

×