Aufait Maroc

JO : l’Espagne et le Brésil grands favoris

JO: l’Espagne et le Brésil grands favoris
Dernière mise à jour le 17/07/2012 à 11:44

L’Espagne en plein âge d’or et le Brésil de la génération Neymar se présentent comme les grands favoris du tournoi olympique de football des Jeux de Londres, qui verra également le grand retour de l’Uruguay et d’une équipe du Royaume-Uni, avec Giggs mais sans Beckham.

Il y a quatre nations par ensemble continental (Afrique, Amériques, Asie-Océanie et Europe). Les deux premiers de chacun des quatre groupes du premier tour se qualifient pour les quarts de finale. Un maximum de trois joueurs âgés de plus de 23 ans est autorisé par effectif de 18 joueurs.

La France ne s’est pas qualifiée, après avoir manqué l’Euro-2011. Elle n’a plus disputé les Jeux depuis 1996 (quarts de finale).

Encore l’Espagne ? La sélection A règne depuis 2008, ayant bouclé le 1er juillet un historique triplé Euro-Mondial-Euro. Les Espoirs, eux, ont été sacrés champions d’Europe l’année dernière, avec le même style de jeu. Ils essaieront de conquérir une seconde médaille d’or après celle de 1992 à Barcelone.

Le groupe élargi du sélectionneur Luis Milla comprend trois vainqueurs de l’Euro-2012: les buteurs en finale Jordi Alba (recruté par le Barça) et Juan Mata (Chelsea), ainsi que le défenseur ou milieu remplaçant Javi Martinez (Athletico Bilbao).

Il a aussi convoqué d’autres joueurs déjà reconnus, comme le gardien de Manchester United, De Gea, l’attaquant barcelonais Tello, ou encore les grands espoirs offensifs Muniain (Athletic Bilbao) et Adrian (Atletico Madrid).

Le Brésil, lui, a tout gagné. Sauf le tournoi olympique messieurs. L’objectif du sélectionneur Mano Menezes, qui cumule A et olympiques, est donc de combler cette lacune, mais surtout de préparer le Mondial-2014 à domicile en s’appuyant sur la génération Neymar (Pato, Ganso, Lucas…).

Giggs, un vétéran chez les jeunes

Le sélectionneur pourrait être fragilisé en cas d’échec, comme l’avait été son prédécesseur Dunga après la claque 3-0 infligée par l’Argentine de Leo Messi en demi-finale aux JO-2008.

La Seleçao reste sur deux défaites (Mexique 2-0 et Argentine 4-3), et Menezes a annoncé sa liste début juillet, au lendemain de l’éjection du Brésil du top 10 pour la première fois depuis la création du classement Fifa en 1993…

Autre attraction, le Royaume-Uni. Les JO sont la seule compétition de football dans le cadre de laquelle Anglais, Gallois, Ecossais et Nord-Irlandais évoluent sous le même maillot. Cette équipe britannique, la plus titrée aux JO (trois médailles d’or, ex-aequo avec la Hongrie), n’a plus disputé les Jeux depuis 1960.

L’équipe formée par le sélectionneur Stuart Pearce comprend 13 Anglais et 5 Gallois, mais ni Ecossais, ni Nord-Irlandais, ni David Beckham. La superstar de 37 ans, présélectionnée, n’a finalement pas été retenue, à son grand dam. Les trois joueurs âgés de plus de 23 ans seront les Gallois Ryan Giggs (38 ans) et Craig Bellamy, et l’Anglais Micah Richards.

Retour également pour l’Uruguay, entraîné par Oscar Tabarez, initiateur du renouveau du football uruguayen (demi-finaliste du Mondial-2010, vainqueur de la Copa America 2011), 84 ans après sa dernière participation.

Dans sa liste élargie figurent quelques membres de l’équipe vainqueur de la Copa America 2011, comme le gardien Muslera, le défenseur Coates, les milieux Arevalo Rios et Lodeiro et le duo d’attaquants Suarez-Cavani.

Attention également à la Suisse, vice-championne d’Europe Espoirs, et à l’étonnant Gabon, vainqueur du tournoi de qualifications africain.

A lire aussi...

Annonces immobilières

Louez, achetez et vendez grâce à la plus large offre immobilière au Maroc.

Retrouvez-nous sur Facebook

Recevez notre newsletter

 Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité nationale et mondiale.

* Ce champs est obligatoire

×